Ferguson (Missouri)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ferguson.
Ferguson
Héraldique
Héraldique
Drapeau
Drapeau
Image illustrative de l'article Ferguson (Missouri)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Missouri Missouri
Comté Saint Louis
Type de localité City
Maire James Knowles III
Code ZIP 63135
Code FIPS 29-23986
GNIS 0756046
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 314
Démographie
Population 21 135 hab. (2012)
Densité 1 316 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 44′ 44″ N 90° 17′ 48″ O / 38.745555555556, -90.29666666666738° 44′ 44″ Nord 90° 17′ 48″ Ouest / 38.745555555556, -90.296666666667
Altitude 155 m
Superficie 1 606 ha = 16,06 km2
· dont terre 16,03 km2 (99,81 %)
· dont eau 0,03 km2 (0,19 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Divers
Fondation 1894
Devise Proud Past. Promising Future.
Localisation
Carte du comté de Saint Louis
Carte du comté de Saint Louis

Géolocalisation sur la carte : Missouri

Voir sur la carte administrative du Missouri
City locator 14.svg
Ferguson

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Ferguson

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Ferguson
Liens
Site web http://www.fergusoncity.com

Ferguson est une ville du Missouri, dans le comté de Saint Louis aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

De la fondation de la ville à 2013[modifier | modifier le code]

La ville correspond à deux villages et un hameau, fondés par des trappeurs Français, vers 1673, et l'ensemble fait partie de la Louisiane française jusqu'en 1763, date ou la Louisiane passe aux Espagnols. Durant la période Espagnole, la population reste Créole et Francophone, avec une forte minorité noire, souvent des esclaves, qui travaillent dans les plantations. La région est vendue par la France aux États-Unis en 1803. En 1821, les 2 villages et le hameau sont regroupés en un ensemble et une paroisse, qui constituera la ville de Ferguson. Vers 1850, des Blancs anglophones de l'est des États-Unis s'installent, dans la région. La ville alors en pleine période d'industrialisation, change radicalement, et vers 1865, des esclaves noirs affranchis s'installent en ville. La fin de la ségrégation raciale légale se termine dans les années 1960 aux États-Unis. Les Noirs deviennent majoritaires à Ferguson vers 1985, mais la police et l'administration restent majoritairement aux mains des Blancs.

Les événements de l'été 2014[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Affaire Michael Brown.

En août 2014, la commune est le théâtre de violentes émeutes à la suite du décès de Michael Brown, un Afro-américain alors âgé de 18 ans tué le 9 août par la police locale, alors que selon les témoignages il ne portait pas d'arme.

Le FBI est chargé de mener une enquête sur la mort du jeune homme, et l'État du Missouri envoie ses propres policiers pour maintenir l'ordre à la place de la police locale très contestée par la population.

Face aux violences des affrontements entre manifestants (Blancs et Noirs) et force de l'ordre, le maire de la ville instaure un couvre-feu de minuit à cinq heures du matin.

Le 18 août, après une nouvelle nuit d'émeutes malgré l'instauration du couvre-feu, le gouverneur du Missouri Jay Nixon fait appel a la Garde Nationale[1].

Manifestations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Manifestations de Ferguson.

À la suite de ces événements, des manifestations, majoritairement pacifiques, ont duré plusieurs mois jusqu'en décembre 2014, dans la ville et dans plusieurs villes du pays.

Ce fût un événement répercuté dans l'ensemble des journaux de la planète en raison de la militarisation des moyens policiers[2].

Un an après les événements, en août 2015, des manifestations ont eu lieu à titre de commémoration de l’événement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « National Guard called out in Ferguson, Missouri », sur CBS News
  2. AFP, « Ferguson, États-Unis: la police surarmée face aux manifestants de Ferguson fait scandale », Hugginhton Post,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :