Fergus McPicsou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fergus McPicsou
Personnage Disney
Nom original Fergus McDuck
Espèce Canard anthropomorphe
Sexe Masculin
Lieu de résidence Écosse
1re apparition
dans
1950
(arbre de Carl Barks sous le nom de Scotty)
août 1992
Le Dernier du Clan McPicsou
Univers Donald Duck

Fergus McPicsou (en anglais Fergus McDuck) est un personnage de fiction de l'univers des canards créé par les studios Disney.

Père de Balthazar Picsou, il apparaît en bandes dessinées pour la première fois dans La Jeunesse de Picsou, créée par Don Rosa.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né en 1835 à Glasgow en Écosse et meurt en 1902 au château du clan McPicsou. Il est le fils de Willie McPicsou, mineur de fond, et de Molly Mallard.

Il se marie avec Édith O'Drake avec laquelle il a trois enfants : Balthazar, Matilda et Hortense.

D'après Don Rosa dans sa biographie de Picsou, c'est Fergus qui lance Balthazar sur le chemin de la fortune par le travail : après lui avoir offert un nécessaire de cirage de chaussures, il lui trouve son premier client qui donnera au jeune Picsou son premier sou, une pièce des États-Unis.

Grâce à son fils, il peut se réinstaller dans le château du clan McPicsou, où meurt Édith, puis lui en 1902.

Des dessinateurs lui ont prêté deux autres liaisons, l'une avec la sœur anonyme Véra O'Drake dont est issu Léon Sanzun, l'autre inconnue dont est issu Gédéon Picsou[1].

Le personnage chez Don Rosa[modifier | modifier le code]

Grâce à La Jeunesse de Picsou, le personnage de Fergus permet d'expliquer quelques éléments du caractère de Balthazar Picsou : le goût du travail, l'amour de l'argent gagné par soi-même.

Sa mort dans Le Milliardaire des landes perdues est certainement la première mort d'un personnage important montrée dans une bande dessinée de l'univers de Donald Duck, habituellement, ce sont les conditions pour obtenir l'héritage de lointains oncles ou tantes qui sert de moteur à une histoire. Des révélations sur les secrets de Fergus et l'amour qu'il portait à son fils sont données par Rosa dans Une lettre de la maison.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans William Van Horn, Secrets, 1988 ; fiche de l'histoire sur la base I.N.D.U.C.K.S.