Ferdinando Maria Saluzzo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ferdinando Maria Saluzzo
Image illustrative de l’article Ferdinando Maria Saluzzo
Biographie
Naissance
Naples
Ordination sacerdotale
Décès
Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par Pie VII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Maria del Populo
Cardinal-prêtre de S. Anastasia
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Fonctions épiscopales Archevêque titulaire de Teodosia
Archevêque titulaire de Cartago
Nonce apostolique en Pologne
Président d'Urbino
Camerlingue du Sacré Collège
Préfet de la "Congrégation de la bonne gouvernance"
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Ferdinando Maria Saluzzo (né le à Naples et mort le à Rome) est un cardinal italien du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ferdinando Maria Saluzzo exerce diverses fonctions au sein de la Curie romaine, notamment auprès de la Congrégation de la Consulta, de la Congrégation des immunités ecclésiastiques et de la Congrégation des rites. Mgr Saluzzo est élu archevêque titulaire de Teodosia puis de Carthage en 1784 et est nonce apostolique en Pologne et devient président d'Urbino en 1794.

Le pape Pie VII le crée cardinal au consistoire du . Il est camerlingue du Sacré Collège de 1803 à 1804. Le cardinal Saluzzo est déporté par les Français à Naples et en France. Il fait partie des « cardinaux noirs », qui n'ont pas le droit de s'habiller en rouge. Après la chute de Napoléon, le cardinal Saluzzo est préfet de la Congrégation de la bonne gouvernance en 1814 jusqu'à sa mort.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]