Ferdinand von Waldstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferdinand von Waldstein
Count von Waldstein.jpg

Le comte Ferdinand Waldstein,
par A. Machek

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Activités
Famille
Père
Emanuel Philibert von Waldstein-Wartenberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Franz de Paula Adam von Waldstein
Johann Friedrich von Waldstein-Wartenberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Ordre de chevalerie
Ordre Teutonique (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Arme
Grade militaire
Conflits

Le comte Ferdinand Ernst Gabriel von Wallenstein (Vienne, 1762Vienne, 1823) est un musicien et mécène allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Installé à Bonn au début des années 1780, il fut admis en janvier 1788 à la cour de Maximilien François d'Autriche, Archevêque et Prince-électeur de Cologne, et remarqua le jeune Ludwig van Beethoven dont il devint le premier mécène. Il emmena l'adolescent une première fois à Vienne en 1786, lui fit rencontrer Mozart l'année suivante, et le recommanda à Joseph Haydn en 1793.

Le mot qu'il laissa à Beethoven lorsque celui-ci partit pour Vienne en novembre 1792 est resté célèbre car prophétique : « Cher Beethoven, vous allez à Vienne pour réaliser un souhait depuis longtemps exprimé : le génie de Mozart est encore en deuil et pleure la mort de son disciple. (...) Par une application incessante, recevez des mains de Haydn l'esprit de Mozart. »

En 1804 Beethoven lui dédia sa Sonate pour piano n° 21, op. 53, qui porte le nom de Sonate Waldstein.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]