Ferdinand Gottschalk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gottschalk.
Ferdinand Gottschalk
Description de cette image, également commentée ci-après

Dans King Kelly of the U.S.A. (1934)

Naissance
Londres
Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès (à 86 ans)
Londres
Angleterre, Royaume-Uni
Profession Acteur, metteur en scène
Films notables Zaza (1923)
Grand Hotel (1932)
Les Misérables (1935)

Ferdinand Gottschalk, né le à Londres (Angleterre), où il est mort le , est un acteur et metteur en scène anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Installé aux États-Unis durant la majeure partie de sa carrière, Ferdinand Gottschalk est très actif au théâtre à Broadway (New York), où il débute en 1894 dans la pièce The Amazons d'Arthur Wing Pinero. Il joue sur les planches new-yorkaises jusqu'en 1935, dans cinquante-et-une pièces (entre autres, de Philip Barry, Clyde Fitch et William Shakespeare, outre Pinero pré-cité) et deux comédies musicales (en 1903-1904). Il a notamment comme partenaires Arthur Byron, Pedro de Cordoba, Leslie Howard, Mary Nash, Alison Skipworth et Henry Stephenson. Par ailleurs, il assure la mise en scène de deux pièces (sans y jouer), créées à Broadway en 1907 et 1916.

Au cinéma, il collabore à soixante-quinze films (dans des seconds rôles de caractère), exclusivement américains, les trois premiers muets. Il débute à l'écran dans deux réalisations de Dell Henderson, Please Help Emily (1917), puis My Wife (1918), adaptations des pièces éponymes qu'il avait créées à Broadway (My Wife en 1907 et Please Help Emily en 1916). Son troisième et dernier film muet est Zaza (version de 1923) d'Allan Dwan, avec Gloria Swanson dans le rôle-titre.

Ses soixante-douze autres films sont tournés après le passage au parlant. Le premier est un court métrage (Many Happy Returns, 1930). Le suivant, un long métrage, est Cette nuit ou jamais de Mervyn LeRoy (1931, avec Gloria Swanson et Melvyn Douglas), adaptation de la pièce Tonight or Never — titre original du film — qu'il venait de créer à Broadway, aux côtés de Melvyn Douglas et Edmund Lowe. Son troisième film parlant est Grand Hotel d'Edmund Goulding (1932, avec Greta Garbo et John Barrymore). Le cinquième est Le Signe de la croix de Cecil B. DeMille (1932, avec Fredric March et Claudette Colbert). Mentionnons également Les Misérables de Richard Boleslawski (1935, adaptation du fameux roman de Victor Hugo), où il tient le rôle de Thénardier, aux côtés de Fredric March (Jean Valjean) et Charles Laughton (Javert).

Les quatre derniers films de Ferdinand Gottschalk sortent en 1938, dont Les Aventures de Marco Polo d'Archie Mayo (avec Gary Cooper interprétant Marco Polo) et Josette et compagnie d'Allan Dwan à nouveau (avec Don Ameche et Simone Simon). Il se retire alors et regagne Londres, sa ville natale, où il meurt en 1944.

Théâtre (à Broadway)[modifier | modifier le code]

Ferdinand Gottschalk (2e à gauche, portant un bandeau) en 1894, lors de la création à Broadway de la pièce The Amazons d'Arthur Wing Pinero, avec une partie de la troupe - photo promotionnelle -
Pièces, comme acteur, sauf mention contraire

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :