Ferdinand Corrèges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ferdinand Corrèges
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Ferdinand (Jean-Marie Joseph) Corrèges, fils du peintre François Corrèges, est né à Bayonne (France) en 1844 et mort dans la même ville en 1904. Il fut artiste dessinateur et peintre. Il est principalement connu pour ses aquarelles figuratives ethnographiques ou historiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Ferdinand Corrèges étudia à partir de 1865 à la section d'architecture de l'École des beaux-arts de Paris.

Lieu de résidence et voyages[modifier | modifier le code]

Ferdinand Corrèges résida toute sa vie à Bayonne. Il puisa dans les paysages basques et gascons l'essentiel de son inspiration artistique.
Il effectua cependant deux voyages en 1895, le premier en Espagne (Burgos, L'Escorial, Tolède et Madrid), le second en Italie (Milan, Florence, Venise, Rome et Naples).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les principales œuvres de Ferdinand Corrèges sont :

  • Eaux-fortes du Pays de Gosse (Landes) : "La Croix de Bégars à Ste-Marie de Gosse", "Le Moulin de Gayrosse", "La Forge de Loustalot", "Le Moulin de Maricot", "Le Tuc de Bonnehont", "La Maison de Chin", "La maison blanche" (Maysoun Blanque) (1885),
  • 27 dessins illustrant l'ouvrage de Henry O'Shea "La maison basque" (1886),
  • "Le moulin de Hayet", "L'Adour à Blanc-Pignon", "Le carrefour de la Boucherie", eaux-fortes (1887),
  • "Recherches historiques sur les fortifications du Vieux Bayonne", 12 eaux-fortes (1887),
  • "Le port de Bayonne", "Château Vieux", "Vue sur les remparts" et "Cathédrale de Bayonne", eaux-fortes (1890),
  • Ouvrage "Bayonne à l'eau-forte", eaux-fortes (1891),
  • "Plan cavalier de la ville de Bayonne au XVe siècle", dessin effectué en collaboration avec Édouard Ducéré (1885),
  • "Une rue à Garris", "Bastion de Mousserolles", eaux-fortes, "Le portail nord de la Cathédrale", dessin (1892),
  • 40 eaux-fortes illustrant l'ouvrage d'Édouard Ducéré "Bayonne historique et pittoresque" (1893),
  • "Église de Saint-Jean-de-Luz" et "Vue de Ciboure", eaux-fortes (1893)
  • Ouvrage "Les environs de Bayonne", eaux-fortes (1895),
  • "Vue de Socoa", "Une rue à Ciboure", "Le pont suspendu à Cambo" et "Une rue à Cambo", eaux-fortes (1903),
  • "Environs de Ciboure", "Sainte Engrâce, caserne des douaniers et hôtel des voyageurs", "Moulin de Kakouetta", "Le casino de Biarritz après l'incendie du 16.10.1886", "Intérieur de maison basque", "Type de porte à Espelette en Labourd", "Maison du Bas-Cambo", "Cimetière des Anglais", "Fontarabie", "Pont de Bidarray", "L'artillerie et les Arsenaux de Bayonne" (eaux-fortes non datées), "Ruines du château de Bidache" (dessin noir et blanc non daté), "dessins de monuments funéraires du Pays basque" (dessins non datés).

Liens externes[modifier | modifier le code]