Ferdinand Cattini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferdinand Cattini
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance ,
Grono (Suisse)
Décès ,
Davos (Suisse)
Position Ailier gauche
A joué pour Lausanne HC
HC Davos

Temple de la renommée de l'IIHF : 1998

Ferdinand Cattini, dit Pic Cattini, né le à Grono et mort le à Davos, est un joueur de hockey sur glace suisse. Il est le frère de Hans Cattini et le cousin de Hans et Walter Dürst[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire du hockey helvétique[2], Ferdinand Cattini a gagné une médaille de bronze pour la Suisse aux Jeux olympiques de 1948[3]. Après cette médaille, il a reçu un certificat lui garantissant la gratuité à vie de toutes les patinoires de Suisse[2]. Il a également participé aux Jeux olympiques de 1936, où l'équipe suisse a été éliminée au 1er tour avec une victoire et 2 défaites. Il compte au total 87 buts en 107 matchs avec l'équipe de Suisse.

En club, il a joué pour le HC Davos[4] pendant 25 ans sans interruption, où il a formé en compagnie de son frère Hans Cattini et de Bibi Torriani la redoutée "Ni-Sturm"[5] et a également disputé une saison pour le Lausanne Hockey Club en 1953[6].

En 1998, il a été intronisé au temple de la renommée de la fédération internationale de hockey sur glace.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Ulrich Pickel, « Der Serienmeister des Hockey-Clubs Davos im Ruhestand : Watschga Dürst feiert », sur nzz.ch, (consulté le 20 mai 2016).
  2. a et b (fr) JO 1948 sur hockeyarchives.info
  3. (en) Profil sur https://www.sports-reference.com
  4. (en) Fiche sur azhockey.com
  5. (en) Article sur azhockey.com
  6. Saison 1953-1954 du LHC sur lausannehc.ch

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry Eggenberger et Pierre Benoit, Fascination hockey sur glace, Ligue suisse de hockey sur glace, , 208 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]