Ferdinand Carré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Carré (homonymie).
Ferdinand Carré
Carrebio.jpg

Ferdinand Carré.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
PommeuseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Ferdinand Philippe Edouard Carré est un ingénieur et inventeur français, né à Moislains, dans la Somme, le 11 mars 1824, et mort le 11 janvier 1900 à Pommeuse dans le département de Seine-et-Marne[1].

Inventions[modifier | modifier le code]

Grand appareil de Ferdinand Carré pour fabriquer de la glace.

Il s'est fait connaître comme l'inventeur d'appareils frigorifiques destinés à produire de la glace pour les brasseries (Tourtel et Velten) et par ses travaux en électricité : un régulateur de lumière électrique ou encore une machine à influence qui porte son nom[2].

L'invention majeure de Ferdinand Carré est le réfrigérateur à absorption, en 1857[1]. Ce système utilise l'eau comme absorbant et l'ammoniac comme réfrigérant. Il a donné son nom au cycle de Carré décrivant le procédé de réfrigération par absorption à deux fluides et deux niveaux de pression.

Ce système lui permet de faire une démonstration de son invention lors de l'exposition universelle de Londres en 1862 en fabriquant beaucoup de glaçons[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les frères Carré, sur le site jimdo.com, consulté le 30 avril 2015
  2. Machine de Carré, sur le site museedesconfluences.fr, consulté le 16 juin 2016.
  3. Carré Ferdinand & Edmond, sur le site picardie.fr consulté le 16 juin 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]