Ferdinand André Fouqué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ferdinand André Fouqué, né le à Mortain (Manche) et mort le , est un géologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré à l'École normale supérieure à l’âge de 21 ans, après l'École d'administration[1], il occupe le poste de conservateur des collections scientifiques. En 1877, il devient titulaire de la chaire de professeur d’histoire naturelle des corps inorganiques au Collège de France, succédant à Léonce Élie de Beaumont et à Charles Sainte-Claire Deville. En 1881, il est élu membre de l’Académie des sciences.

Il s’est particulièrement intéressé aux phénomènes volcaniques et aux séismes, aux minéraux et aux roches. Il a été le premier à introduire les méthodes pétrographiques modernes en France. Il a étudié les roches éruptives de Corse et de Santorin.

À La Réunion, c'est en son honneur que la caldeira la plus récente formée par le Piton de la Fournaise a été baptisée l'Enclos Fouqué.

Publications[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]