Ferdinand-Zvonimir de Habsbourg-Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zvonimir (prénom).
Ferdinand de Habsbourg-Lorraine
Description de cette image, également commentée ci-après
Ferdinand de Habsbourg-Lorraine en février 2015.

Titre

Héritier des trônes d’Autriche et de Hongrie

Depuis le
(12 ans, 6 mois et 16 jours)

Prédécesseur Karl
Biographie
Titulature Prince impérial et archiduc d’Autriche
prince royal de Hongrie,
de Croatie et de Bohême
Dynastie maison de Habsbourg-Lorraine
Nom de naissance Ferdinand Zvonimir Maria Balthus Keith Michael Otto Antal Bahnam Leonhard Habsburg-Lothringen
Naissance (22 ans)
Salzbourg (Autriche)
Père Charles de Habsbourg-Lorraine
Mère Francesca Thyssen-Bornemisza
Religion catholicisme romain

Ferdinand de Habsbourg-Lorraine, de son nom complet Ferdinand Zvonimir Maria Balthus Keith Michael Otto Antal Bahnam Leonhard Habsburg-Lothringen, est un pilote automobile autrichien né le à Salzbourg[1], membre de la maison de Habsbourg-Lorraine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la famille des Habsburg[modifier | modifier le code]

Membre de la famille impériale et royale de Habsbourg, arrière-petit-fils du dernier empereur d'Autriche-Hongrie, Charles Ier, et fils de Charles de Habsbourg-Lorraine, prétendant aux trônes d'Autriche-Hongrie, il est, de ce fait, prince impérial d'Autriche, prince royal de Hongrie, de Croatie et de Bohême, archiduc d'Autriche, héritier présomptif de la position de chef de la maison de Habsbourg-Lorraine.

Ferdinand a été baptisé le à Zagreb par le cardinal Franjo Kuharic. Son deuxième prénom lui fut précisément donné à l'occasion de cette cérémonie, en l'honneur du roi de Croatie Dmitar Zvonimir (onzième siècle), devenu avec le temps un prénom traditionnel croate. Ses parrains et marraines sont son oncle Georges de Habsbourg-Lorraine, Alois-Constantin de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg, Margarita Gómez-Acebo y Cejuela, et Agnès Husslein[2].

Ferdinand de Habsbourg-Lorraine est citoyen autrichien et conformément à la constitution autrichienne, ses titres traditionnels n'y sont pas admis[3] et c'est pourquoi en Autriche il est simplement Ferdinand Habsburg-Lothringen[4], et non Ferdinand « von » Habsburg-Lothringen[5].

Pilote automobile[modifier | modifier le code]

Il devient pilote automobile en monoplace en 2014.

Carrière[modifier | modifier le code]

Saison Séries Equipe Courses Victoires Pôles F/Laps Podiums Points Position
2014 Formula Renault 1.6 NEC[6] Lechner Racing 15 0 0 0 4 213 4th
2015 Formula Renault 2.0 NEC Fortec Motorsports 11 0 0 0 0 62 18th
Eurocup Formula Renault 2.0 5 0 0 0 0 0 NC†
Formula Renault 2.0 Alps 3 0 0 0 0 0 NC†
Euroformula Open Championship Drivex School 2 0 0 0 0 0 NC†
Toyota Racing Series Victory Motor Racing 16 0 1 1 2 490 11th
2016 Euroformula Open Championship Drivex School 16 2 4 1 12 247 2nd
Spanish Formula 3 Championship 6 1 1 0 4 90 3rd
Eurocup Formula Renault 2.0 Fortec Motorsports 15 0 1 0 2 57 10th
Formula Renault 2.0 NEC 10 0 0 0 2 130 11th
Macau Grand Prix 1 0 0 0 0 N/A DNF
Toyota Racing Series Giles Motorsport 15 2 0 1 4 727 4th
2017 FIA Formula 3 European Championship Carlin 30 1 0 2 4 187 7th
Macau Grand Prix 1 0 0 0 0 N/A 4th
Toyota Racing Series M2 Competition 15 0 0 0 2 568 8th
2018 FIA Formula 3 European Championship Carlin 12 0 0 2 0 32 12th*
International GT Open Drivex School 2 0 0 0 0 1 35th*
Weathertech SportsCar Championship Jackie Chan DCR Jota 1 0 0 0 0 26 37th*

Titulature[modifier | modifier le code]

Les titres portés actuellement par les membres de la maison de Habsbourg-Lorraine n’ont pas d’existence juridique en Autriche et sont considérés comme des titres de courtoisie. Ils sont attribués par le « chef de maison ».

  • 21 juin 1997 — 1er janvier 2007 : Son Altesse impériale et royale l’archiduc Ferdinand d’Autriche ;
  • depuis le 1er janvier 2007 : Son Altesse impériale et royale l’archiduc Ferdinand d’Autriche, prince impérial d’Autriche, prince royal de Hongrie et de Bohême.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Croatians celebrate christening of Habsberg heir », The Nation,‎ , p. 7
  2. « Le baptême de l'archiduc Zvonimir », Point de vue, no 2566 (24 au 30 septembre 1997), p. 10–12.
  3. Stephan Baier & Eva Demmerle, Otto von Habsburg 1912-2011, éditions Amalthea, 2012, p. 282 (ISBN 9783850028028).
  4. Clemens Aigner, Gerhard Fritz, Constantin Staus-Rausch, Das Habsburger-Trauma: das schwierige Verhältnis der Republik Österreich zu ihrer Geschichte, éditions Böhlau, Vienne, 2014, p. 39 (ISBN 978-3-205-78917-8).
  5. Cf. les deux lois du 3 avril 1919 : Adelsaufhebungsgesetz (de) (texte intégral), notamment son §2, et Habsburgergesetz (de).
  6. « Formula Renault 1.6 NEC 2014 standings », sur driverdb.com,

Lien externe[modifier | modifier le code]