Femmes du Caire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Femmes du Caire
Titre original إحكي يا شهرزاد
Réalisation Yousry Nasrallah
Scénario Waheed Hamed
Acteurs principaux
Sociétés de production Misr Cinema Company
Pays d’origine Drapeau de l'Égypte Égypte
Genre Drame
Durée 134 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Femmes du Caire (إحكي يا شهرزاد) est un film dramatique égyptien, réalisé par Yousry Nasrallah, sorti en 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le Caire. Hebba (Mona Zakki), animatrice télévisée en vogue, diffuse un talk-show nocturne sur Sun TV. D'humeur banale et anodine au départ, les émissions finissent par devenir un terrible tableau de la condition féminine en Égypte, sur fond de désagrégation morale et d'obscurantisme religieux conjugués. Ce qui n'a pas l'air de plaire à tout le monde, et, en premier lieu, au compagnon de Hebba, Karim (Hassan El Raddad), qui envisage de gravir l'échelon suprême, en tant que journaliste officiel…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

En regard du box-office, Femmes du Caire a été plutôt bien accueilli par la critique. Il obtient 89 % d'avis positifs sur Rotten Tomatoes, sur la base de 9 commentaires collectées[1]. Il est évalué à une moyenne de 3,8/5 pour 16 critiques de presse sur Allociné.

« Film superbe, intense, puissant, féminin et féministe (...). Les plans vibrent, exsudent le désir, magnifiant les visages et les corps de ses actrices (...). Le film glisse parfois vers la comédie farcesque (...), mais le tragique domine (...). Dans le contexte égyptien, Femmes du Caire est un brûlot politique et sensuel – politique parce que sensuel. »

— Serge Kaganski, Les Inrocks, 30 avril 2010[2].

« Femmes du Caire est un beau film de cinéma. (...) Yousry Nasrallah joue délibérément avec les codes de la fiction populaire sans renoncer à la vigueur de son expression de cinéaste. »

— Thomas Sotinel, Le Monde, 4 mai 2010[3].

« Une mise en scène efficace et quelques scènes dures servent le propos de ce film, regard moderne sur une société où la soumission exigée des femmes va croissant. »

— Corinne Renou-Nativel, La Croix, 5 mai 2010[4].

« Le réalisateur n'a certes pas toujours la maîtrise narrative ni l'habileté esthétique du maître Almodovar. (...) Le film, très sensuel, réussit toutefois à concilier la puissance romanesque de beaux portraits de femmes (magnifiquement incarnés) avec un discours offensif contre la machisme de la société égyptienne. »

— Samuel Douhaire, Télérama, 8 mai 2010[5].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Date Distinction Catégorie Nom Résultat
24 novembre au 1er décembre 2009 Festival des trois continents Prix de l'audience Yusri Nasrullah Lauréat
Montgolfière d'or Nomination
4 au 10 août 2009 Festival international du film d’Alexandrie Meilleure actrice Muna Zaki Lauréat
Meilleur acteur dans un second rôle Muhammad Ramadhan Lauréat
Meilleure actrice dans un second rôle Rehab El Gamal Lauréat
2 au 12 septembre 2009 Mostra de Venise Prix Lina Mangiacapre Yusri Nasrullah Lauréat
2 au 7 novembre 2010 Festival international du film indépendant de Bruxelles Meilleur scénario Wahid Hamid Lauréat

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Femmes du Caire (2009) », sur Rotten Tomatoes
  2. Serge Kaganski, « Femmes du Caire », sur Les Inrocks,
  3. Thomas Sotinel, « "Femmes du Caire" : quand Schéhérazade conte la vie des Egyptiennes », sur Le Monde,
  4. Corinne Renou-Nativel, « L'Egypte des Shéhérazades malmenées », sur La Croix,
  5. Samuel Douhaire, « Femmes du Caire », sur Télérama,

Liens externes[modifier | modifier le code]