Femmes dans la politique en république démocratique du Congo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cette liste recense les femmes politiquement actives en République démocratique du Congo.

Liste chronologique des femmes ministres[modifier | modifier le code]

IIe République[modifier | modifier le code]

Présidence de Mobutu[modifier | modifier le code]

Présidence de Laurent-Désiré Kabila[modifier | modifier le code]

Gouvernement Laurent-Désiré Kabila[modifier | modifier le code]
  • Juliana Amato Lumumba (1955 -), vice-ministre de l'Information et de la Presse (1997), ministre de l'Éducation (1997-1998) puis ministre de la Culture et de l'Art (2001)
Nom Ministère Gouvernement Parti politique Début mandat Fin mandat
Sophie Kanza[1] Affaires sociales et développement communautaire 1967 1970
Juliana Amato Lumumba V/M Information & Presse Laurent-Désiré Kabila 1997 1999
Juliana Lumumba Culture et Arts Laurent-Désiré Kabila 1999 2001
Isabel Machik Ruth Tshombe V/M Affaires sociales, Femme et Famille Laurent-Désiré Kabila 1999 2000
Isabel Machik Ruth Tshombe V/M Coopération régionale Laurent-Désiré Kabila 2000 2001
Odette Babandoa Transports Laurent-Désiré Kabila 1999 2000
Pascaline Birinyo V/M Information et Tourisme Laurent-Désiré Kabila 1999 2001
Haiwa PPRD 2015
Marie-Ange Lukiana Mufwankolo Travail et dispositions sociales Gizenga I PPRD 2001 2008
Marie-Ange Lukiana Mufwankolo Genre, famille et enfant Muzito II PPRD 2008 2016
Laure-Marie Kawanda Transport et communication APL 2010
Pauline Maata Nkumu wa Bowango Anganda Diono Postes et télécommunications ; affaires sociales MPR 1970 1985
Lessdija Kiaba Lerra Environnement 1976 1980
Yowa Mabinda Kapinga Mbemba (en) Culture 1976 1979
Adrienne Ekila Liyonda Affaires sociales et femmes  ; affairesétrangères ; Information et presse 1984 1989
Florentine Angele Soki Fuani Eyenga Affaires sociales et féminines ; affaires sociales 1985 1996
Mayuma Kala Affaires sociales et familiales 1987
Muyambo Nukulu Femmes et famille 1990 1991
Marie-Madeleine Mienze Kiaku
Angélique Milemba
Louise Munga Mesozi
Bijou Mushitu Kat
Marie-Thérèse Nlandu Mpolo Nene UDR 2006
Ernestine Nyoka Vice-ministre de Budget PPRD 2014
Catherine Nzuzi wa Mbombo MPR-Fait privé
Liliane Pande Muaba Affaires foncières CODECO 2007
Philomène Omatuku Atshakawo Akatshi PPRD 2007
Colette Tshomba Ntundu Congolais de l'étranger Gizenga I, Muzito I Forces du Renouveau 2007
Jacqueline Penge Sanganyoi[2] PPRD
Liliane Banga Lwaboshi Vice-ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire Ilunga UNC 2019
Nene Nkulu Ilunga Ministre d’État, ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale Ilunga AFDC 2019
Béatrice Lomeya Atilite Ministre d’État, ministre du Genre, Famille et Enfant Ilunga PPRD 2019
Yollande Ebongo Bosongo Ministre de Fonction publique Ilunga MSR 2019
Rose Boyata Monkaju Ministre des Affaires sociales Ilunga UDPS 2019
Jacqueline Penge Sanganyoi Ministre près le Premier ministre Ilunga PPRD 2019
Irène Esambo Diata Ministre chargée des personnes vivant avec handicap Ilunga UDPS 2019
Jeanne Ilunga Zaina Vice-ministre de l'Environnement Ilunga UNC 2019
Acacia Bandubola Ministre de l'Économie nationale Ilunga UDPS 2019

Femmes à l'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

En République démocratique du Congo, les femmes représentent seulement 8,4 % de députés élus en 2006[3].

Noms Parti politique Année Origine
1 Ève Bazaiba MLC Tshopo
2 Wivine Moleka PPRD 2006 Kinshasa
3 Jaynet Kabila Indépendant
4 Jeannine Mabunda Lioko PPRD 2019 Kinshasa

Femmes au Sénat[modifier | modifier le code]

Noms Parti politique Année Origine
1 Ève Bazaiba MLC 2011 Basoko

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Roger Mazanza Kindulu Ndignu, Les femmes dans l’espace décisionnel congolais, Paris, L’Harmattan,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 1ère universitaire congolaise et 1ère femme ministre », sur africabawatu.blogspot.fr, (consulté le )
  2. « Jacqueline Penge Sanganyoi », sur blogspot.com (consulté le ).
  3. « 50 ans de la RD Congo : Place et role de la femme », sur cheikfitanews.net, (consulté le )