Femke Halsema

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une femme politique image illustrant néerlandais
Cet article est une ébauche concernant une femme politique néerlandaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Femke Halsema
Femke Halsema 2.jpg

Femke Halsema, en 2010.

Fonction
Députée néerlandaise
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
HaarlemVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Femke Halsema, née le à Haarlem, est une femme politique néerlandaise.

Elle était le chef du parti écologiste GroenLinks de 2002 à 2010.

Études[modifier | modifier le code]

Après avoir entamé une formation de professeur et des études d'histoire en 1985, Femke Halsema étudie le droit social à Utrecht et finit par se spécialiser dans la criminologie.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Après avoir travaillé en tant qu'assistante pour le ministère néerlandais des Affaires intérieures, de 1991 à 1993, ainsi que professeur à la faculté de sociologie de l'université d'Utrecht à partir de 1992, elle se fait connaître au sein du Partij van de Arbeid. Femke Halsema travaille de 1993 à 1997 pour la fondation Wiardi Beckman, l'institut de recherche du PvdA, pour laquelle elle écrit le livre Ontspoord. Opstellen over criminaliteit & rechtshandhaving (Ébauches sur la criminalité et la justice.). En 1996, elle devient rédactrice du journal de GroenLinks : De Helling (L'inclinaison) et travaille aussi pour le centre politico-culturel De Balie à Amsterdam où elle participera en 1997 au projet Res Publica, étude portant sur le rôle de la Constitution néerlandaise dans la société. C'est dans cette même période qu'elle se voit proposer un poste de candidate GroenLinks pour les élections de 1998.

Politique[modifier | modifier le code]

Femke Halsema est connue pour sa position en faveur des demandeurs d'asile et son opposition à la loi sur l'immigration de Job Cohen. Après les élections de 2002, elle devient vice-présidente puis enfin présidente de GroenLinks. Elle est tête de liste du parti lors des élections législatives néerlandaises de 2003, 2006 et 2010. Le 16 décembre 2010, Jolande Sap lui succède comme président du groupe parlementaire et chef du parti.

Liens externes[modifier | modifier le code]