Felix Bernstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un mathématicien image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien et l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernstein.
Felix Bernstein
Bernstein Felix.jpg

Felix Bernstein

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
ZurichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
Religion
Directeur de thèse

Felix Bernstein (24 février 1878 à Halle en Allemagne – 3 décembre 1956 à Zurich en Suisse) est un mathématicien allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1934 il doit quitter son pays pour les États-Unis, mais revient en Europe après la guerre.

Il est bien connu pour le théorème de Cantor-Bernstein qu'il a démontré en 1897 sur l'équivalence des ensembles, mais il l'est moins pour son apport à la génétique où il a démontré en 1924 par analyse statistique la validité du modèle d'héritage du groupe sanguin par locus à allèles multiples. Bernstein a été un élève de Georg Cantor.

Il travaille pour le ministre des Finances Matthias Erzberger entre août 1919 et janvier 1920, élaborant un projet d'emprunt sur plan d'épargne[1].

Note et références[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Felix Bernstein » (voir la liste des auteurs).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ouvrage sous la direction de Josiane Olff-Nathan, La science sous le Troisième Reich, éditions du Seuil, 1993, p. 61.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]