Fel (Orne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fel
Fel (Orne)
L'église Saint-Médard.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Intercommunalité Argentan Intercom
Statut Commune déléguée
Maire délégué Emmanuel Beltoise
2020-2026
Code postal 61160
Code commune 61161
Démographie
Gentilé Félois
Population 250 hab. (2017 en diminution de -7.06 % par rapport à 2012)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 08″ nord, 0° 06′ 17″ est
Altitude Min. 98 m
Max. 143 m
Superficie 7,02 km2
Élections
Départementales Argentan-2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d'intégration Gouffern en Auge
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 15.svg
Fel
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 15.svg
Fel
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Fel
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Fel

Fel est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 250 habitants[Note 1] (les Félois), devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Gouffern en Auge.

Géographie[modifier | modifier le code]

Couvrant 702 hectares, le territoire de Fel est le moins étendu du canton d'Exmes[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Albert Dauzat et René Lepelley qui ne citent pas de formes anciennes ont chacun d'entre-eux une interprétation différente du toponyme[3],[4]. Le premier qui ne connaît vraisemblablement pas de forme ancienne, puisqu'il les cite quand c'est le cas, propose sans grande conviction un nom de personne germanique Filo pris absolument et que l'on rencontrerait dans Felcourt[3]. Le second qui ne cite jamais de forme ancienne, mais qui en connaît peut-être, propose sans hésiter le germanique feldu « champ, plaine »[4] (comprendre germanique occidental *felþu, non attesté, > vieux saxon feld, vieux bas francique *felt).

Histoire[modifier | modifier le code]

En août 1944, lors de l'épisode de la poche de Falaise, le village de Fel est sur le « couloir de la mort » dans lequel les Polonais combattent. Le village est libéré en même temps que Chambois[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1983 mars 2001 Claude Houlette SE Régisseur agricole
mars 2001[6] décembre 2016 Christophe Couvé[7] SE Chef d'entreprise agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal était composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9],[Note 2].

En 2017, la commune comptait 250 habitants, en diminution de −7,06 % par rapport à 2012 (Orne : −1,55 %, France hors Mayotte : 2,49 %). Fel a compté jusqu'à 458 habitants en 1821.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
387352417458425407424381329
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
326307306309308287276228255
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
227223255259245248298279332
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2017 -
310295269266252265264250-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2017.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Il faut toutefois noter que l'IGN n'attribue qu'un hectare de plus (soit 703 hectares) à la commune d'Avernes-sous-Exmes, située dans ce même canton.
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6), p. 285a
  4. a et b René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Caen, Presses Universitaires de Caen, (ISBN 2-905461-80-2), p. 121a
  5. « HistoQuiz - les combats de la poche de Falaise » (consulté le 12 novembre 2010)
  6. « Christophe Couvé, maire sortant, présente sa liste », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 octobre 2014)
  7. a et b Réélection 2014 : « Fel (61160) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 24 mai 2014)
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 2017 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :