Fazle Hasan Abed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fazle Hasan Abed
Fazle Hasan Abed.jpg
Fazle Hasan Abed, fondateur du BRAC.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
DaccaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
ফজলে হাসান আবেদVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Indien (-), Pakistanais (-), Bangladais (-), BritanniqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
Religion
Distinctions
Titre honorifique
Sir

Sir Fazle Hasan Abed (en bengali : ফজলে হাসান আবেদ), né le à Sylhet en Inde britannique et mort le à Dacca (Bangladesh)[1], est un travailleur social indien puis pakistanais et enfin bangladais, et aussi le fondateur du Bangladesh Rural Advancement Committee (BRAC).

Il est lauréat du prix Olof Palme (2001) et du premier prix WISE pour l'éducation (2011). En 2010, il est fait chevalier commandeur de l'ordre de Saint-Michel et Saint-Georges par la reine d'Angleterre[2]. En 2014, il devient le premier homme à recevoir le Trust Women Hero Award pour l'aide apportée aux femmes et la défense de leurs droits[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fazle Hasan Abed est né en 1936 à Baniachong en Inde britannique (maintenant dans le district de Habiganj au Bangladesh).

Il a d’abord étudié à l'université de Dacca[5] puis l'architecture navale à l'université de Glasgow. Comme il y existait peu de travail dans ce domaine, son retour au pays était difficile. Abed joignit donc la Chartered Institute of Management Accountants à Londres, pour compléter sa formation, en 1962.

Abed revint au Pakistan oriental (actuel Bangladesh) pour rejoindre la compagnie pétrolière Shell et y deviendra directeur de la section finance.

C'est à l'époque où il travaillait pour Shell qu'un cyclone dévastateur frappa les régions côtières de l'est, le , tuant 300 000 personnes[6]. Le cyclone affecta profondement Abed, à cause de la dévastation et de la misère dans laquelle furent plongées les victimes. Avec des amis, Abed créa HELP, une organisation qui soutenait l'aide et la réhabilitation des victimes de l'île de Manpura, dont les trois quarts de la population avaient disparu dans le désastre.

Peu après, la lutte du Bangladesh pour se séparer du Pakistan força Abed à quitter le pays. Il trouva refuge en Angleterre, où il créa Action Bangladesh, pour soutenir l'indépendance de son pays auprès des gouvernements européens.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Fazle Hasan Abed recevant la Thomas Francis, Jr. Medal en 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BRAC founder Sir Fazle Hasan Abed dies at 83
  2. (en) London Gazette : (Supplement) no. 59282, p. 3, 31 décembre 2009
  3. (en) «  »
  4. (en)« www.thedailystar.net »
  5. (en) « www.brac.net »
  6. Archives du Nouvel Observateur, 23 novembre 1970 - pages 26 et 27.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]