Fazioli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fazioli
logo de Fazioli

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social SacileVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.fazioli.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Steve Beresford jouant sur un piano Fazioli

Fazioli est un fabricant italien de pianos.

Présentation[modifier | modifier le code]

L'entreprise produit exclusivement des pianos à queue depuis 1981, date de sa fondation par le pianiste et ingénieur Paolo Fazioli[1]. L'atelier Fazioli est situé à Sacile.

Sacile, à 60 km au nord de Venise, est proche du Val di Fiemme, région peuplée d'épicéas à croissance lente où Stradivarius venait chercher jadis ses bois de construction pour ses violons auprès des « arbres à musique »[1].

Fazioli produit actuellement six modèles de pianos à queue (aucun piano droit), dont le Fazioli F308, qui avec ses 3,08 m de longueur est le plus grand piano disponible sur le marché (à part le Rubenstein R371 qui fait 3,71 m).

Dans le film Cinquante nuances de Grey le protagoniste, Christian Grey, joue sur un piano-forte Fazioli[2].

Marques de fabrique[modifier | modifier le code]

  • Les pianos Fazioli ont une sonorité riche, une grande égalité de ton et de toucher, et une résonance qui peut s'imposer sur fond de grand orchestre sans devenir agressive[Selon qui ?].
  • Fazioli ne manufacture que des pianos à queue, tous fabriqués à la main. Paolo Fazioli les vérifie en personne.
  • Le modèle F308 dispose d'une quatrième pédale qui rapproche les marteaux du cordage, offrant ainsi un son plus doux sans altérer ses caractéristiques tonales, contrairement à la pédale una-corda.
  • L'acheteur se voit proposer deux mécaniques et deux types de lyre.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Piano nobile », The Economist,‎ (ISSN 0013-0613, lire en ligne, consulté le 9 décembre 2019)
  2. « Pianoforte Fazioli nel film scandalo - Il Messaggero Veneto »

Liens externes[modifier | modifier le code]