Fayd'herbe de Maudave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fayd'herbe de Maudave
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Louis Laurent de Féderbe, Comte de Modave ou Fayd'herbe de Maudave est un militaire né le au château du Fayet à Barraux, dans le département de l'Isère, et est décédé le à Masulipatam (Inde). Il est le fils de Jean Charles Nicolas Féderbe, Comte de Modave (ou Maudave) et de Marie Thérèse Maniquet du Fayet, issus d'anciennes familles nobles dauphinoises.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fayd'herbe est un homme cultivé et aventurier, amoureux des lettres, "spécialiste" des Indes Orientales qui a su ouvrir les milieux intellectuels aux problèmes de la colonisation. Aide de camp du Prince de Conti, il est blessé plusieurs fois. De 1740 à 1756, Fayd'herbe est gouverneur de Fort Dauphin, à Madagascar, il est décoré de l'Ordre de Saint-Louis, pour sa conduite devant Mahon.

En 1757, alors qu'il est l'aide de camp du comte de Lally-Tollendal, il part pour l'Inde. L'année suivante, il épouse, à Karikal, Marie Nicole Porcher des Oulches, fille du gouverneur. La Compagnie des Indes le rappelle alors en France et lui octroie le gouvernement de Karikal.

En 1762, il décide de retourner en Inde où il projette la prise de Madras mais sa conduite est critiquée et en 1764, la Compagnie met fin à ses activités. Il se tourne alors vers Madagascar qu'il connaît bien et où il entrevoit la création d'une compagnie française. Dans l'île, la situation a évolué depuis son départ et son entreprise est mise à mal par les tensions entre indigènes auxquelles s'ajoutent des problèmes de trésorerie. Comme autrefois en Inde, il doit se résoudre à abandonner son projet, et rentre à l'Île-de-France, Île Maurice, en 1771.

Sa soif d'aventure le renvoie en Inde où il tente sans succès de se mettre au service de René Madec, un marin honoré du titre de nabab. Il meurt misérablement à Masulipatam le 22 décembre 1777

Une de ses filles, Louise Marie Victoire Henriette, épouse Justin Bonaventure Morard de Galles le 22 décembre 1783 à Port Louis (île Maurice).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Deloche, Voyage en Inde du Comte de Modave - 1773-1776 - Nouveaux Mémoires sur l'état actuel du Bengale et de l'Indoustan, Volume LXXIX - Efeo (2005)
  • François Pouillon, Dictionnaire des orientalistes de langue française, Lettres du Sud, 2008
  • Roger Glachant, Histoire de l'Inde des Français, Éditions d'histoire et d'art, Librairie Plon
  • Henri Pouget de Saint-André, La colonisation de Madagascar sous Louis XV : d'après la correspondance inédite du Comte de Maudave, Challamel Ainé, 1886) Texte en ligne