Faute d'orthographe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Une faute d'orthographe est un manquement aux normes qui règlent la façon d'écrire un mot dans une langue.

La ligne ondulée rouge signale une faute d’orthographe lors de l’exécution informatique du correcteur de Microsoft Office.

Origine et étymologie[modifier | modifier le code]

En 1245, l’ortografie désigne la « manière d'écrire correcte »[1], ce qui induit probablement l'existence d'une manière d'écrire incorrecte et donc de fautes.

Quelques fautes courantes[modifier | modifier le code]

Homophonie
  • confusion entre ce (adjectif démonstratif) et se (pronom personnel utilisé comme complément d’objet d’un verbe)
  • confusion entre maire, mer et mère
  • confusion entre haut, eau, au, os (au pluriel) ou Ô
  • confusion entre seau et sceau
  • confusion entre ça et sa
Influence de l'anglais
  • companie au lieu de compagnie
  • connection au lieu de connexion[2]
  • correspondence au lieu de correspondance
  • dance au lieu de danse
  • default au lieu de défaut
  • example au lieu de exemple
  • language au lieu de langage
  • license[3] au lieu de licence
Omission du redoublement de consonne
  • apartement au lieu de appartement
  • apartenir au lieu de appartenir
  • corolaire au lieu de corollaire
  • envelope au lieu de enveloppe
Redoublement de consonne
  • abbréviation au lieu de abréviation
  • addresse au lieu de adresse
  • aggrégation au lieu de agrégation
  • aggression au lieu de agression
  • ammener au lieu de amener
  • appercevoir au lieu de apercevoir
  • courrir au lieu de courir
  • baggage au lieu de bagage
  • gallerie au lieu de galerie
  • giraffe au lieu de girafe
  • marriage au lieu de mariage
  • traffic au lieu de trafic

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Étymologie.
  2. « « connection » ou « connexion » ? », sur projet-voltaire.fr (consulté le 16 mai 2020).
  3. Anglais américain. En anglais britannique, c'est aussi licence.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne Boquel et Etienne Kern, Les plus jolies fautes de français de nos grands écrivains, Paris, Payot, , 128 p. (ISBN 978-2-228-91403-1)
  • Muriel Gilbert, Au bonheur des fautes. Confessions d'une dompteuse de mots, Paris, La Librairie Vuibert, , 256 p. (ISBN 978-2-311-10154-6, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]