Faucogney-et-la-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Faucogney-et-la-Mer
Image illustrative de l'article Faucogney-et-la-Mer
Blason de Faucogney-et-la-Mer
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Lure
Canton Mélisey
Intercommunalité Communauté de communes des mille étangs
Maire
Mandat
Laurent Seguin
2014-2020
Code postal 70310
Code commune 70227
Démographie
Gentilé Falconiens
Population
municipale
561 hab. (2014)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 50′ 34″ nord, 6° 33′ 51″ est
Altitude Min. 352 m – Max. 573 m
Superficie 14,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de Haute-Saône
City locator 14.svg
Faucogney-et-la-Mer

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de Haute-Saône
City locator 14.svg
Faucogney-et-la-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Faucogney-et-la-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Faucogney-et-la-Mer

Faucogney-et-la-Mer est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Faucogney-et-la-Mer est une des principales communes des Vosges saônoises. La commune est traversée par le Breuchin.

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Amont-et-Effreney Rose des vents
La Voivre N Esmoulières
O    Faucogney-et-la-Mer    E
S
Écromagny Ternuay-Melay-et-Saint-Hilaire Servance-Miellin

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, Faucogney était une place forte et un passage obligé vers la Lorraine. Les sires de Faucogney rayonnaient sur une bonne partie de l’actuelle Haute-Saône avec notamment les quatre entrées vers la Lorraine : col du Mont de Fourches, col des Croix, Fougerolles et Saint-Loup. Au XIIIe siècle, Jean de Faucogney était vicomte de Vesoul.

En 1285, le seigneur de Faucogney, accompagné d'Hugues d'Annegray (hameau de la Voivre), se trouve parmi les invités du comte de Chiny lors des festivités du tournoi de Chauvency, près de Montmédy. Il est en compagnie des seigneurs de Saint-Rémy, Ronchamp, Oiselay, Moncley, et de Perart de Grailly du village de Grilly. Jacques Bretel raconte dans son poème la joute de Faucogney contre le seigneur de Bergheim.

Article détaillé : Liste des seigneurs de Faucogney.

La grande maison de Faucogney qui combattit le comte de Bar et les seigneurs de Serocourt en 1359, s'éteignit en 1373 avec le décès de Jeanne de Faucogney, mariée à Henri de Rahon-Longwy. Celui-ci s'était beaucoup endetté et vendit l'année suivante la terre de Faucogney au duc-comte de Bourgogne, Philippe le Hardi. Entre temps, la famille de Faucogney avait échangé des alliances avec des maisons de renom, allant des Joinville (Héloise de Jonville, sœur du chroniqueur de Saint Louis était Dame de Faucogney) à la famille royale de France (Jean III de Faucogney épousa Isabelle de France, fille du roi Philippe V et de la comtesse Jeanne de Bourgogne, mais sans postérité) Faucogney suivit alors la destinée du comté de Bourgogne, entra dans le giron des Habsbourg après la mort du duc Charles le Téméraire et était province espagnole depuis le partage de Charles Quint.

En 1674, Faucogney fut alors le dernier bastion espagnol, lors de la conquête de la Franche-Comté par les troupes françaises de Louis XIV. La cité tomba après une lutte héroïque le 4 juillet 1674.

Plus près de nous, alors que les ondes de la BBC répandaient l'appel du général de Gaulle, le 18 juin 1940, un bataillon de chars français stoppa un assaut des Panzers de Guderian aux portes de la ville.[réf. nécessaire]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason fr Ville Faucogney-et-la-Mer (Haute-Saône).svg

Les armes de la commune de Faucogney-et-la-Mer

  • seraient blasonnées ainsi : de gueules au lion naissant d'or, coupé d'argent à un faucon de gueules tenant entre ses serres une perdrix de même, selon un décret royal du 9 novembre 1819.
  • Toutefois le dessin présenté (correspondant à celui trouvé sur le site officiel ne correspond pas tout à fait, le lion étant issant de la partition et non naissant (la moitié de lion semblerait surgir du milieu de son champ), et la perdrix n'est pas blasonnée renversée:
  • Un blasonnement plus correct serait : Coupé de gueules au lion d'or issant de la partition, et d'argent à un faucon de gueules empiétant une perdix renversée du même
Blason Aymon de Faucogney.svg

Armoiries d'Aymon de Faucogney, représentées dans les miniatures du manuscrit d'Oxford. Voir également l'armorial du Tournoi de Chauvency.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Lure du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la deuxième circonscription de la Haute-Saône.

La commune était historiquement le chef-lieu du canton de Faucogney-et-la-Mer[1]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du canton de Mélisey.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est, depuis 2002, le siège de la communauté de communes des mille étangs.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1874 1878 Eugène Lanoir   Notaire
Conseiller général de Faucogney (1848 → 1870 et 1870 → 1881)
1878 1882 Auguste Tuaillon   Négociant en vins
1882 1888 Victor Déséveaux   Meunier
1888 1890 M. Jacquey    
1890 1913 Gustave Poirey Républicain radical Notaire
Conseiller général de Faucogney (1897 → 1901))
1913 1919 Tuaillon Auguste Républicain de gauche Négociant, conseiller général (1907-1919)
1919 1925 Marie "Léon" Baudin   Pharmacien
1925 1947 Aristide Cardot   Maître d'hôtel
octobre 1947 1971 Georges Gerôme   Instituteur, directeur d'école,
Conseiller général de Faucogney (1955 → 1961)
mars 1971 1983 Robert Job   Commerçant
mars 1983 2001 Robert Girard   Principal de collège
mars 2001 en cours Laurent Seguin PS Technicien forestier à l'ONF
Conseiller général de Faucogney (2004 → 2015)
Conseiller départemental de Mélisey (2015 → )
Président de la CC des mille étangs (2003 → )
Président du Parc naturel régional des Ballons des Vosges (2014[2] → )
Vice-président du Pays des Vosges Saônoises[Quand ?]
Réélu pour le mandat 2014-2020[3],[4]

Budget et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi :

  • total des produits de fonctionnement : 521 000 , soit 868 par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 376 000 , soit 626 par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 606 000 , soit 1 009 par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 549 000 , soit 913 par habitant.
  • endettement : 486 000 , soit 808 par habitant.

avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 15,35 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 11,42 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 32,59 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 58,19 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 15,99 %[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune de Faucogney-et-la-Mer comptait 561 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
917 983 1 261 1 202 1 510 1 581 1 542 1 534 1 360
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 276 1 256 1 353 1 272 1 241 1 221 1 200 1 097 1 014
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
940 978 957 922 963 909 903 806 865
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
799 782 786 750 686 623 607 588 561
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Un entrepôt SEB de 15 000 m2 a été ouvert en 1994 sur la commune pour y stocker et y distribuer jusqu'à 5 millions de pièces détachées de plusieurs marques d'appareils électroménagers afin de lutter contre l'obsolescence programmée des appareils en permettant de mieux les réparer, ce qui contribue à la réduction des déchets et à la politique et communication du Groupe SEB en termes de réparabilité.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Martin.
Église Saint-Georges.

Église Saint-Martin[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin actuelle, qui surplombe le village, date du XIVe siècle (l'église originelle remonte au Ve siècle, et est la plus ancienne de toute la Franche-Comté)[7]. Elle est entourée d'un cimetière aux nombreuses tombes centenaires.

Église Saint-Georges[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Georges, au centre du village, reconstruite au XVIIIe siècle, possède un clocher du XVe siècle, ainsi que des orgues classées monument historique, construites par Joseph Rabiny en 1787 pour l'église Sainte-Madeleine de Sainte-Marie-aux-Mines en Alsace. Elles furent rachetées par le curé de Faucogney en 1851, et démontées et remontées par Claude-Ignace Callinet en 1859.

Fontaine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fontaine de Faucogney-et-la-Mer.

La fontaine de Faucogney-et-la-Mer fut réalisée sur les plans de Jean Gruyer, architecte de Vesoul. Elle se trouve dans le bourg du village.

Croix des morts[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

  • Festival annuel « Musique et mémoire » (musique baroque) depuis 1994.
  • Fête historique annuelle le 15 août depuis 2012 (700 ans d'Isabelle de France en 2012, fête médiévale en 2013, fête de la résistance à Louis XIV en 2014, millénaire de la Tour MXV en 2015), organisée par l'association Faucogney Cité Historique.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean-Jacques Beucler, conseiller général du canton de Faucogney-et-la-Mer, député, secrétaire d'État.
  • Laurent Seguin, maire de la commune et membre du conseil général.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. A.A., « Laurent Seguin, président fédérateur : Élu il y a quelques jours à la présidence du parc naturel régional des Ballons des Vosges pour les six années à venir, Laurent Seguin évoque les grands dossiers locaux dont la fréquentation de la route des Crêtes ou la réhabilitation du col de la Schlucht. », Vosges Matin,‎ (lire en ligne).
  3. Préfecture de Haute-Saône, Liste des communes de Haute-Saône, consultée le 18 juillet 2013
  4. « Laurent Seguin retrouve son siège », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  5. « Département de la Haute-Saône », Les comptes des communes - Base Alize, Ministère des finances (consulté le 1er août 2016).
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. Fédération française de la randonnée pédestre, La Haute-Saône... à pied, 2006 (ISBN 2-7514-0145-7)
  8. Séisme du 12 mai 1682 à Remiremont dans les Vosges et Sismicité historique de la France : Métropole