Fauch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fauch
Fauch
Vue du village de Fauch (France, Tarn, 81120).
Blason de Fauch
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Arrondissement d'Albi
Canton Le Haut Dadou
Intercommunalité Communauté de communes Centre Tarn
Maire
Mandat
Robert Roumégoux
2014-2020
Code postal 81120
Code commune 81088
Démographie
Gentilé Fauchoises, Fauchois
Population
municipale
527 hab. (2016 en augmentation de 6,25 % par rapport à 2011)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 49′ 58″ nord, 2° 15′ 16″ est
Altitude 330 m
Min. 236 m
Max. 391 m
Superficie 17,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Fauch

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Fauch

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fauch

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fauch

Fauch est une commune française située dans le département du Tarn en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune de Fauch.
Commune de Fauch.

Situation[modifier | modifier le code]

La commune de Fauch se situe à environ 15 km d'Albi et 10 km de Réalmont, sur un plateau vallonné entre les ruisseaux de l'Assou au nord-ouest et de Siès au sud-est, tous deux affluents du Dadou. Le village se situe sur un promontoire creusé et partagé en son milieu par un ruisseau le traversant.

Répartition des habitations[modifier | modifier le code]

Le village ne compte lui-même qu'un peu moins d'une trentaine d'habitation, le reste est constitué des fermes réparties dans la commune ainsi que de hameaux majeurs comme L'Izarnarié (qui borde le village), Masplo, le Bouyssou, Bouteillé, l'Estivié, et Bonaïde.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Fauch
Fréjairolles Mouzieys-Teulet
Terre-Clapier
Dénat Fauch Teillet
Ronel Roumégoux

Transports et voies de communication[modifier | modifier le code]

Le village est bordé par la D 13 qui va à Albi et la D 74 qui mène notamment à Réalmont. Le village est situé à environ 7 km de la D 612 qui relie Albi et Castres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fauch est un ancien village fortifié dont on devine encore quelques vestiges des anciens fossés et des remparts.

L'église faisait office d'ancienne tour de défense. Elle a été restaurée en 1891 : on a supprimé une tour et agrandi le bâtiment par l'adjonction de deux chapelles et du clocher en son emplacement actuel.

Le village conserve l'allure défensive : situé sur un promontoire, de forme quasiment circulaire, on y trouve encore quelques fenêtres à meneau à l'abside (fenêtre qui caractérise l'architecture du Moyen Âge et de la Renaissance)[1].

Le lieu-dit Carufel au sud du village de Fauch était autrefois le fief de la famille Sicard de Carufel, une famille de nobles dont les premières traces apparaissent au début du XVIe siècle. Le domaine est détruit en 1621 lors de la bataille de Fauch entre catholiques et protestants. Jean Sicard de Carufel, né à Castres (1666 - 1743), militaire, part en Nouvelle-France (Québec) en 1685 dans les troupes de la marine (sous le gouverneur Jacques-René de Brisay). Il obtient la seigneurie de Carufel, aujourd'hui paroisse Saint-Justin, dans la MRC de Maskinongé, Québec, en 1705. Il y a aujourd'hui des milliers de descendants Sicard de Carufel en Amérique[2],[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Article connexe : Armorial des communes du Tarn.
Fauch

Son blasonnement est : D'or au chef-pal de gueules.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001   Robert Roumegoux    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5]. En 2016, la commune comptait 527 habitants[Note 1], en augmentation de 6,25 % par rapport à 2011 (Tarn : +2,32 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
531539593646638726755692738
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
732759780741769781745661602
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
560575532508504507444398362
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
306303272286343392457496527
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Vincent de Fauch du XIIIe siècle, fut une place forte au moment des guerres de religion et notamment en 1621 théâtre d’une bataille sanglante, art gothique : éléments sculptés au chœur absidial et dragons antithétiques à longue queue sur le mur nord.
  • Ancien lavoir restauré.
  • Chemins de randonnée.
  • Vallon de l'Assou.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Service public[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

La traditionnelle fête de Fauch se tient durant le troisième week-end du mois d'août, du jeudi au dimanche inclus. Elle est organisée par le comité des jeunes.

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :