Faubourg-jardin du Stockfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Faubourg-jardin du Stockfeld
Cité-jardin du Stockfeld (3).jpg
Présentation
Type
Architecte
Statut patrimonial
 Inscrit MH (1996, tracé de la cité-jardin, façades, toitures des bâtiments et annexes, clôtures sur rue, jardins, alignements d'arbres)
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Stockfeld
Coordonnées
Localisation sur la carte de Strasbourg
voir sur la carte de Strasbourg
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Bas-Rhin
voir sur la carte du Bas-Rhin
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le faubourg-jardin du Stockfeld [ ʃtɔkfɛlt] est un monument historique situé à Strasbourg, dans le département français du Bas-Rhin.

Localisation[modifier | modifier le code]

Cette cité-jardin est située au Stockfeld, dans le sud du quartier Neuhof 2 à Strasbourg.

Historique[modifier | modifier le code]

La cité-jardin du Stockfeld a été construite entre 1910 et 1912 dans le quartier du Neuhof à six kilomètre au sud de Strasbourg. Le projet d'une cité-jardin destinée à reloger les populations du centre ville date du début du XXe siècle. En effet dès 1907, le maire Rudolf Schwander décide d’assainir et de moderniser le centre historique de la ville, cela impliqua de démolir 126 maisons, abritant 914 foyers et 3 460 habitants.

Le projet retenu est celui d’Edouard Schimpf, il s’est inspiré des modèles anglais de cité-jardins, et intitule d’ailleurs son projet Howard, en référence au théoricien Ebenezer Howard. Il avait également connaissance de la première cité-jardin inaugurée sur le continent, celle d’Hellerau, construite à Dresde en 1909 à l’initiative de l’industriel Karl Schmidt.

C'est un autre architecte, Ernst Zimmerle, qui achèvera le chantier, Edouard Schimpf ayant abandonné à la suite de désaccords avec la ville de Strasbourg. La construction des 457 logements prévus est interrompue par la Première Guerre mondiale, seuls 220 logement seront achevés.

Ces habitations font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis 1996[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :