Fatou Keïta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fatou Keïta
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Fatou Keïta, née à Soubré (Côte d'Ivoire) en 1955, est une écrivaine ivoirienne. Elle est docteure, enseignant-chercheur, à la faculté d'anglais de l'université Houphouet Boigny d'Abidjan. Elle est spécialiste de civilisation britannique et ancienne doyenne de ladite faculté.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle effectue ses études primaires en France, à Bordeaux, où son père termine sa formation de chirurgien puis, poursuit ses études en Angleterre et aux États-Unis. Elle écrit surtout des nouvelles pour enfants. Avec son premier roman, Rebelle, l’écrivain aborde un sujet demeuré tabou jusqu'alors : l’excision et le tout dernier qui s'intitule "l école du Tchologo"

Distinction[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Premier prix du concours de littérature africaine pour enfant de l'ACCT avec le petit garçon bleu, (NEI 1996).
  • 1994 : Mention spéciale du Jury pour la voleuse de sourires, (NEI 1997).
  • 1997 : Mention Honorable au Prix UNESCO 1997 et Prix d'Excellence de la République de Côte d'Ivoire pour la culture avec le petit garçon bleu, (NEI 1996)[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Le petit garçon en bleu, La voleuse de sourires, Conte, Edition NEI[2].
  • 1997 : Sibani la petite dernière, Conte, Edition NEI.
  • 1998 : Rebelle, Roman, Edition Présence Africaine/NEI
  • 1999 : Le coq qui ne voulait plus chanter, Conte, Edition NEI.
  • 2000 : Le boubou du père noël [3], Conte, Edition NEI.
  • 2000 : Kyatou cache ses dents[4], Conte, Edition NEI.
  • 2002 : Le billet de 10 000 F, Conte, Edition NEI.
  • 2004 : Tiratou la petite guenon, Edition NEI.
  • 2005 : Un arbre pour Lollie, Conte, Edition NEI.
  • 2006 : Et l'aube se leva…, Roman, Edition Présence Africaine/CEDA/NEI.
  • 2006 : la colère de la petite souris, Edition NEI/CEDA.
  • 2006 : la véritable histoire du singe, Edition NEI/CEDA.
  • 2009 : Le chien qui aimait les chats!, Edition NEI.
  • 2009 : tout rond !, Edition NEI.
  • 2010 : HAÏTI, sauvée par ma poupée, Edition NEI.
  • 2011 : La petite pièce de monnaie, Edition NEI.
  • 1996 : Sinabani la petite dernière, Conte, Edition NEI.
  • 1996 : La voleuse de sourires, Conte, Edition NEI.
  • 1997 : Le retour de la voleuse de sourires, conte, Edition NEI.
  • 2001 : Les billes de Karim Conte, Edition NEI.
  • 2013 : À l'école du tchologo, Edition NEI/CEDA.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fatou Keïta », sur aflit.arts.uwa.edu.au, (consulté le 29 juin 2018)
  2. « Ouvrages publiés », sur aflit.arts.uwa.edu.au (consulté le 1er juillet 2018)
  3. « Boubou du père Noël », sur africultures.com (consulté le 25 juin 2018)
  4. « Kyatou cache ses dents », sur africultures.com (consulté le 25 juin 2018)