Fatma Zohra Zerouati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fatma Zohra Zerouati
Illustration.
Biographie

Fatma Zohra Zerouati est la ministre de l’Environnement et des Énergies renouvelables d'Algérie[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Fatma Zohra ZEROUATI a fait une formation d’ingénieure d’état en Ecologie et Environnement

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Fatma Zohra Zerouati fut une journaliste ,grand reporter de la télévision publique . Elle y a présenté de nombreuses émissions traitant de l'environnement.

En 2002, elle est nommée à la tête de la Fédération nationale de la protection de l'environnement (Fnpe).

2017 elle est désignée membre du conseil national des droits de l'homme

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Engagée pour l'écologie et de la préservation de l'environnement, elle s'engage en 2012 en politique dans le parti d'Amar Ghoul, le TAJ (Rassemblement de l'Espoir de l'Algérie)[2].

Le 25 mai 2017, Fatma Zohra Zerouati est nommée ministre de l’Environnement et des Énergies renouvelables du nouveau gouvernement Abdelmadjid Tebboune[3]. Elle remplace M. Abdelkader Ouali[4] et est le seul membre du parti TAJ au sein de ce gouvernement[5].

Elle garde son portefeuille lors du remaniement ministériel d’août 2017 dans le gouvernement Ahmed Ouyahia X[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. APS, « Mme Fatma Zohra Zerouati prend ses fonctions », sur www.aps.dz (consulté le 2 octobre 2017)
  2. « Journalistes de l’Entv candidats aux législatives : Amina Nadir se retire, Zerouati s’engage avec TAJ », DIA Journal électronique d'informations, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  3. « Algérie : la liste du nouveau gouvernement dévoilée », La Tribune, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  4. APS, « Mme Fatma Zohra Zerouati prend ses fonctions », sur www.aps.dz (consulté le 3 octobre 2017)
  5. Le Soir d'Algérie, « http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2017/05/27/article.php?sid=214235&cid=2 », sur www.lesoirdalgerie.com (consulté le 3 octobre 2017)
  6. « Seuls trois ministères concernés par le nouveau remaniement », Al Huffington Post, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)