Fatma Boussaha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fatma Boussaha
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
فاطمة بوساحةVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Fatma Boussaha Tomb in the Djellaz cemetery 01.jpg
Vue de la sépulture.

Fatma Boussaha (arabe : فاطمة بوساحة), née le à Zaghouan et morte le [1], est une chanteuse tunisienne de mezoued.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle interprète plusieurs titres comme Ya ami echiffour (Hé mon oncle le chauffeur) et Ya karhebt Kamel (Hé la voiture de Kamel), mais c'est sa chanson Achchibani wassa (Laisse passer le vieillard) en 1999 qui consacre sa notoriété[1]. Son dernier titre, Trabek ghali ya touness date de 2011[2].

Longtemps marginalisée par les médias, elle s'impose peu à peu comme une valeur sûre de la chanson populaire tunisienne[1].

À la fin de sa vie, touchée par le cancer, elle se retrouve seule face à son combat, conduisant le ministère de la Culture à prendre en charge ses soins dans le cadre de son programme d'aide aux artistes[2]. Elle est inhumée au cimetière du Djellaz à Tunis.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Décès de la chanteuse populaire Fatma Boussaha », sur kapitalis.com, (consulté le 13 janvier 2019)
  2. a et b « Qui est Fatma Boussaha ? », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le 13 janvier 2019)