Fatima Meer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fatima Meer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
DurbanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Fatima Meer est une militante anti-apartheid et écrivaine sud-africaine, universitaire et biographe de Nelson Mandela, née et décédée le à Durban.

Biographie[modifier | modifier le code]

Universitaire, écrivaine et éditrice dans les années 1960, proche de Nelson Mandela, elle a été détenue sans être jugée pour avoir tenté d'organiser un rassemblement avec le militant anti-apartheid Steve Biko.

Musulmane d'origine indienne, « sage » respectée de sa communauté, elle a notamment écrit une biographie de celui qui allait devenir le premier président noir d'Afrique du Sud, intitulée « Plus haut que l'espoir » (1988).

Ardente supporter de la révolution iranienne, elle boycotta le voyage de Salman Rushdie en Afrique du Sud en 1998, proclamant que c’était un blasphémateur[1].

Elle était mariée avec l'avocat et militant Ismail Meer (mort en 2000) et avait deux filles. Elle est décédée d'un attaque cérébrale à l'hôpital de Durban.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Source initiale de l'article : Le Figaro.fr : Décès de Fatima Meer
  1. (en) Taschica Pillay, « Fatima Meer dies », TIMES Live,‎ (consulté le 5 octobre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]