Fates Warning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fates Warning
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metal progressif
Années actives Depuis 1984
Labels Metal Blade Records
Site officiel www.fateswarning.com
Composition du groupe
Membres Jim Matheos
Ray Alder
Joey Vera
Frank Aresti
Bobby Jarzombek
Anciens membres Victor Arduini
John Arch
Joe DiBiase
Steve Zimmerman
Mark Zonder

Fates Warning est un groupe de metal progressif américain, originaire de Hartford, dans le Connecticut. Formé en 1982 par le chanteur John Arch, les guitaristes Jim Matheos et Victor Arduini, le bassiste Joe DiBiase, et le batteur Steve Zimmerman[1], Fates Warning a effectué de nombreux changements dans sa formation. Entre 1982 et 1996 — et temporairement en 2010 — Matheos et DiBiase sont les seuls premiers membres restants du groupe. Leur formation actuelle se compose des guitaristes Jim Matheos et Frank Aresti, du chanteur Ray Alder, du bassiste Joey Vera, et du batteur Bobby Jarzombek. Pionnier de la scène metal progressif, Fates Warning se popularise à l'international durant les années 1980, et classé comme l'un des « groupes fondateurs du metal progressif » parmi Queensrÿche et Dream Theater, responsable de la création, du développement et de la popularisation de ce genre musical.

Depuis sa création, Fates Warning compte onze albums studio, deux albums live, une compilation, une cassette vidéo, trois DVD (chacun présentant un concert en live) et quatre cassettes audio (démos). le groupe est un succès commercial aux États-Unis en 1986 avec leur troisième album, Awaken the Guardian, qui a atteint la 191e place du Billboard 200[2] et devient le premier album distribué par le label Metal Blade à entrer dans les classements musicaux. Leurs trois albums qui suivent, No Exit (1988), Perfect Symmetry (1989) et Parallel (1991), sont également des succès commerciaux ; les deux premiers atteignent la 111e et 141e au Billboard 200, respectivement. Le dernier album en date du groupe s'intitule Theories Of Flight, publié en 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début et premiers albums (1982−1986)[modifier | modifier le code]

Leur premier album, Night on Bröcken, est publié en 1984, au label Metal Blade, avec une forte influence pour Iron Maiden[3],[4].

The Spectre Within, avec une sonorité plus progressive, est publié en 1985[5]. En 1986, le guitariste Victor Arduini quitte le groupe et se voit remplacer par Frank Aresti. Leur troisième album, Awaken the Guardian est publié la même année[6].

Montée en succès (1987−1993)[modifier | modifier le code]

En 1987, le premier chanteur John Arch quitte le groupe, avant le début de l'enregistrement de leur album à venir. Ray Alder se joint au groupe en 1988. Cette année, le premier album avec Alder, No Exit est publié[7]. La formation change encore avec le batteur Steve Zimmerman qui quitte le groupe en 1988, et se voit remplacer par Mark Zonder en 1989. Perfect Symmetry est commercialisé cette même année[8]. Kevin Moore (claviériste chez Dream Theater à cette époque) participe à la chanson At Fate's Hands.

L'album Parallels est distribué chez Warner. Le nouveau chanteur de Dream Theater James LaBrie participe brièvement à la chanson Life in Still Water. Après deux ans et demi d'inactivité, le groupe publie l'album Inside Out en 1994, qui présente le même type musical que les précédents albums.

Continuité (1994−2009)[modifier | modifier le code]

Ray Alder au Headway Festival, en 2005.

La compilation, Chasing Time est ensuite publiée en 1995. En 1996, Joe DiBiase et Frank Aresti quittent le groupe. Les trois membres restants - Alder, Matheos et Zonder - font paraître A Pleasant Shade of Gray en 1997. L'album présente également la participation de Joey Vera à la basse et Kevin Moore au piano et aux claviers. À la base un album concept, A Pleasant Shade of Gray révèle un style plus sombre. Un coffret de deux CD live, Still Life, est publié en 1998, contenant le concert A Pleasant Shade of Gray dans son intégralité. Joey Vera (basse), Bernie Versailles (guitare) et Jason Keazer (claviers) accompagnent le groupe sur cet album[9]. La version japonaise de l'album comprend une reprise de la musique In Trance de Scorpions.

En 2000, Moore et Vera revient une nouvelle fois avec leur album Disconnected. En 2003, Frank Aresti rejoint Dream Theater et Queensryche pour des tournées. Un dixième album du groupe, FWX est paru en 2004. Le batteur Mark Zonder quitte le groupe en 2005 pour suivre ses propres projets. Live in Athens, un DVD concert, est paru en 2005 ; ce DVD présente une brève apparition du batteur Nick D'Virgilio[10]. Fates Warning participe à divers concerts avec la formation de l'album Parallels (Alder, Matheos, Zonder, Aresti et DiBiase) pour célébrer le 10e anniversaire de l'album.

Derniers albums (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

Au début de 2011, Matheos et John Arch fondent leur propre groupe appelé Arch/Matheos. Leur premier album est publié la même année avec Joey Vera à la guitare basse, Bobby Jarzombek à la batterie, et Frank Aresti à la guitare solo[11]. Après de nombreux retards, Fates Warning fait paraître son onzième album Darkness in a Different Light le . Il s'agit du premier album du groupe depuis la parution de FWX en 2004[12],[13],[14].

Fates Warning entre en studio en décembre 2015 pour commencer à enregistrer un quinzième album, qui est prévu pour début 2016[15]. L'album, intitulé Theories of Flight, est publié le 1er juillet 2016[16].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Still Life
  • 2017 : Awaken the Guardian

Démos[modifier | modifier le code]

  • 1984 : 1984 Demo
  • 1985 : Dickie
  • 1988 : Perfect Symmetry Demos
  • 1989 : Perfect Symmetry Pre-Production Demos

EP[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Selections from Perfect Symmetry

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Chasing Time

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 1998 : A Pleasant Shade of Gray - Live (VHS)
  • 2000 : Live at the Dynamo (DVD)
  • 2003 : The View from Here (DVD)
  • 2005 : Live in Athens (DVD)

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Victor Arduini − guitare (1982-1985)
  • John Arch − chant (1982-1987)
  • Joe DiBiase − basse (1982-1996, 2010)
  • Steve Zimmermann − batterie (1982-1988)
  • Mark Zonder − batterie (1988−2005, 2010)
  • Kevin Moore - claviers (1997-2000)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « FATES WARNING Profile: », Discogs.com (consulté le 6 mars 2012).
  2. (en) Greg Prato, « Fates Warning », AllMusic, (consulté le 31 octobre 2010).
  3. (en) Robert Taylor, « Night on Bröcken », sur AllMusic (consulté le 21 janvier 2014).
  4. « Fates Warning › Night on bröcken » (consulté le 21 janvier 2014).
  5. (en) Trey Spencer, « Fates Warning The Spectre Within », sur Sputnikmusic, (consulté le 21 janvier 2014).
  6. (en) « Album Review - Fates Warning - Awaken The Guardian », sur RevelationZ (consulté le 21 janvier 2014).
  7. (en) Eduardo Rivadavia, « No Exit », sur AllMusic (consulté le 21 janvier 2014).
  8. (en) Robert Taylor, « Perfect Symmetry », sur AllMusic (consulté le 21 janvier 2014).
  9. (en) « A Pleasant Shade of Gray », sur debate (consulté le 21 janvier 2014).
  10. « "Live In Athens" (DVD) » (consulté le 21 janvier 2014).
  11. (en) Arch / Matheos Project Launched Featuring Past And Present Fates Warning Members; Band Tracking In The Studio. Bravewords.com. 19 janvier 2011.
  12. (en) « FATES WARNING To Begin Work On New Album », Blabbermouth.net (consulté le 31 mars 2018).
  13. (en) « News - FATES WARNING To Release New Album In 2012 », Knac.com, (consulté le 31 octobre 2011).
  14. (en) « FATES WARNING To Release 'Darkness In A Different Light' In September », Blabbermouth.net (consulté le 2 août 2013).
  15. « FATES WARNING To Record New Album In December », Blabbermouth.net, (consulté en v2015)
  16. « FATES WARNING To Release 'Theories Of Flight' Album In July », Blabbermouth.net, (consulté le 23 avril 2016).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]