Fatal Games

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fatal Games
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.
Titre québécois Série noire au campus
Titre original Heathers
Réalisation Michael Lehmann
Scénario Daniel Waters
Acteurs principaux
Sociétés de production Cinemarque Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie noire
Durée 103 minutes
Sortie 1989

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fatal Games, ou Série noire au campus au Québec, (Heathers) est une comédie noire indépendante américaine réalisée par Michael Lehmann et sortie au cinéma en 1989 aux États-Unis et en 1991 en France.

Lors de sa sortie, le film est accueilli chaleureusement par la critique, remportant le Film Independent's Spirit Awards du meilleur film ainsi que le prix Edgar-Allan-Poe du meilleur scénario. Mais malgré son petit budget, le film est un flop financier au box-office. Néanmoins, il a gagné en notoriété avec le temps, devenant un film culte aux États-Unis[1].

Il a donné naissance à une adaptation en comédie musicale, Heathers: The Musical, jouée à Los Angeles puis en Off-Broadway, ainsi qu'à une adaptation en série télévisée dont l'unique saison a été diffusée dans quelques pays mais reste sans diffuseur aux États-Unis.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Veronica Sawyer (Winona Ryder) fait partie de la bande la plus populaire du lycée de Westerberg à Sherwood, une banlieue de Columbus, dans l'Ohio.

Dans sa bande, il y a aussi trois autres filles, riches, hautaines, impitoyables mais profondément malheureuses avec le même prénom : La chef, Heather Chandler (Kim Walker) ; la méconnue, Heather Duke (Shannen Doherty) et la faible, Heather McNamara (Lisanne Falk). Ces trois filles malveillantes de Westerberg règlent tout par la cruauté, le mépris et la manipulation. Même si ce sont les élèves les plus populaires au Westerberg, les « Heathers » sont craintes plus qu'elles ne sont aimées.

Veronica en a assez de leur comportement vicieux et voudrait retourner à son ancienne vie où elle était heureuse avec ses anciens amis, que les « Heathers » appellent les « losers ». Toute cette histoire va prendre une tournure plus sombre et violente quand Veronica va faire la rencontre du mystérieux « J.D. » (Christian Slater).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[3]

Production[modifier | modifier le code]

Winona Ryder, l'interprète de Veronica Sawyer, en 2010.

Genèse[modifier | modifier le code]

Lorsque Daniel Waters commence à écrire le scénario du film, il a en tête Stanley Kubrick pour la réalisation. Il écrit d'ailleurs la scène de la cafétéria en hommage au film Full Metal Jacket de ce dernier[4].

Après plusieurs tentatives de faire parvenir le scénario à Stanley Kubrick, Daniel Waters se tourne vers le réalisateur Michael Lehmann qui accepte de s'occuper du projet avec la productrice Denise Di Novi[4].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Le casting du film fut compliqué car de nombreux acteurs refusèrent d'auditionner à cause du côté trop sombre du film. Les actrices Justine Bateman et Jennifer Connelly furent contactées pour le rôle de Veronica qu'elle refusèrent. Brad Pitt auditionna pour le rôle de « J.D. » mais l'équipe du film prit la décision de ne pas le garder par peur que son côté « gentil garçon » ne le rende pas crédible à l'écran[5].

Winona Ryder, encore adolescente à l'époque, eu un coup de cœur pour le scénario. Elle demande donc à Daniel Waters d'auditionner pour le rôle de Veronica, qu'elle remporte par la suite. Peu de temps après, Christian Slater signe pour le rôle de « J.D. »[5].

Le rôle d'Heather Chandler fut proposé à Heather Graham qui le refusa. Le rôle fut donc offert à Kim Walker, qui fréquentait Christian Slater à l'époque[5]. Finalement, Heather Graham décida d'accepter un autre rôle dans le film, celui Heather McNamara. Agée de dix-sept ans à l'époque, sa mère ne l'autorisa pas à signer pour le rôle, gênée à l'idée de voir sa fille dans un film aussi sombre. Le rôle fut offert à Lisanne Falk[4].

Tournage[modifier | modifier le code]

L'église Church of the Angels à Pasadena où a été tournée une scène du film.

Le tournage du film se déroula sur 32 jours entre juillet et août 1988 à Los Angeles[6]. Les scènes au lycée furent tournées dans trois écoles différentes : Corvallis High School à Studio City, Verdugo Hills High School à Sunland-Tujunga et John Adams Middle School à Santa Monica[7].

La scène des funérailles fut tournée à l'église Church of the Angels à Pasadena, qui fut ensuite utilisée pour les tournages de la série Buffy contre les vampires et du film Pour le meilleur et pour le rire[7].

Musiques[modifier | modifier le code]

Le film utilise deux versions de la chanson Que sera, sera (Whatever Will Be, Will Be), la première par la chanteuse Syd Straw et la seconde, pendant le générique de fin, par le groupe Sly and the Family Stone. Dans les commentaires du DVD, la productrice Denise Di Novi dévoile que l'équipe du film voulait au départ utiliser la version originale de Doris Day mais cette dernière refusa, ne voulant pas voir son nom associé à un projet qu'elle considère comme blasphématoire[5].

La chanson Teenage Suicide (Don't Do It) interprétée dans le film par le groupe fictionnel Big Fun fut écrite et produite par le musicien Don Dixon et est interprétée par Dixon avec Mitch Easter, Angie Carlson et Marti Jones[5].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Le film reçoit généralement des critiques positives. Sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes, il obtient un score de 96 % de critiques positives, avec une note moyenne de 7;9/10 sur la base de 45 critiques positives et 2 négatives. Il obtient le statut « Frais », le certificat de qualité du site[1].

Le consensus critique établi par le site résume que le film est sombre, cynique et subversif et qu'il donne un coup de tronçonneuse aux films de lycéens, permettant de changer le genre et d'ouvrir une nouvelle voie pour les comédies pour adolescents futurs[1].

Sur Metacritic, il obtient un score positif de 73/100 sur la base de 19 critiques[8].

Le film est considéré comme un tournant dans l'histoire des comédies pour adolescents et beaucoup considèrent que d'autres comédies satirique mettant en scène des lycéens comme Jawbreaker ou Lolita malgré moi n'auraient peut-être pas vu le jour sans Fatal Games[1].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 20 434 entrées[9] - -
Drapeau des États-Unis États-Unis 1 108 462 $[2] 5[10]

Autours du film[modifier | modifier le code]

Succès en vidéo et ressortie[modifier | modifier le code]

Fatal Games a d'abord été vendu sur VHS à partir de 1989 aux États-Unis et rencontre un fort succès, permettant de rattraper son échec au box-office. Il commence alors à devenir doucement à développer une communauté de fans et devient de plus en plus une référence, autant au près des adolescents que des adultes[4].

Avec le temps, le film obtient le statut de film culte et connaît alors de nombreuses rééditions en Laserdisc puis en DVD. Pour les vingt-ans du film, il est remasterisé en haut-définition pour une édition en Blu-ray[11].

Pour son trentième anniversaire en 2018, une nouvelle remasterisation du film est effectuée, en 4K cette fois-ci. Elle sera proposée dans les cinémas américains à partir du avant d'être éditée en vidéo[12].

Classements[modifier | modifier le code]

En 2008, le magazine Empire réalise une liste des cinq-cent meilleurs films de tous les temps. Le film y est classé à la 412ème place[13].

En 2015, le magazine Entertainment Weekly publie une liste des cinquante meilleurs films au lycée de tous les temps où le film figure à la cinquième place[14].

Adaptations[modifier | modifier le code]

Comédie musicale[modifier | modifier le code]

Barrett Wilbert Weed, l'interprète de Veronica Sawyer dans la comédie musicale en Off-Broadway.

En 2010, le film est adapté en comédie musicale par Andy Fickman sous le titre Heathers: The Musical[15]. Avant de voir le jour sous sa forme définitives, plusieurs essaies ont étés réalisés à Los Angeles ainsi que trois représentation au Joe's Pub de New York avec Annaleigh Ashford dans le rôle de Veronica, Jenna Leigh Green dans celui de Heather Chandler et Jeremy Jordan dans celui de « J.D. »[16].

Le version définitive du spectacle est jouée pour la première fois à Los Angeles fin 2013 pour plusieurs représentations avant première avant d'être lancée officiellement en Off-Broadway au New World Stages à New York début 2014. La distribution originale est composée notamment de Barrett Wilbert Weed dans le rôle de Veronica, Ryan McCartan dans celui de « J.D. » et Elle McLemore dans celui de Heather McNamara[17].

Le spectacle fut reçu positivement par la critique et le public, considéré comme fidèle au film mais tout en apportant sa touche personnelle à l'histoire. Les musiques et les chorégraphie rencontrèrent également un certains succès[18].

Une version australienne du spectacle fut jouée au Hayes Theatre de Sydney en 2015[19]. En 2018, une adaptation britannique est lancée en avant première au The Other Palace de West End à Londres. Il sera officiellement lancé pendant douze semaines au Theatre Royal Haymarket, toujours à West End, dès septembre[20].

Une version déconseillée au moins de 13 ans a été écrite spécialement pour les lycées américains qui souhaiterait jouer le spectacle[21].

Série télévisée[modifier | modifier le code]

En 2017, la chaîne américaine TV Land commande une série d'anthologie adaptée du film. La première saison serait une version moderne du film, revisitant l'histoire de Veronica contre les « Heathers »[22].

Plus tard dans l'année, la chaîne Paramount Network récupère la série pour une diffusion début 2018 et diffuse une première bande-annonce, mettant en scènes des personnage et une trame sensiblement différente à celle du film[23]. Le trailer reçoit un accueil très négative[24].

Le premier épisode est mit en ligne en février 2018 par la chaîne dans le but de promouvoir le lancement de la série, prévu pour mars de la même année. Ce dernier reçoit également des critiques négatives[25]. Fin février, la chaîne annonce repousser la diffusion de la série suite à la fusillade de Parkland par respect aux victimes, la série abordant de manière satirique le sujet de la violence en milieu scolaire ainsi que celui des armes[26].

Le lancement de la série est ensuite annoncé pour le mois de juillet 2018, pour une diffusion en tant que série de l'été[27]. Néanmoins, suite à la fusillade du lycée de Santa Fe, la chaîne annonce l'abandon complet de la série, malgré que le tournage de la saison soit entièrement terminé. Le groupe Viacom, propriétaire de la chaîne, annonce être mal à l'aise à l'idée de diffuser un tel programme étant donné le climat actuel du pays[28].

Keith Cox, le directeur de la chaîne annonce que la série a été tournée « avant que le climat change » et que « une série se déroulant dans un lycée avec des thèmes aussi sombres n'était pas quelques chose de juste » à diffuser actuellement[28].

Suite à l'abandon de la série par chaîne, Lakeshore Entertainment annonce vouloir proposer à d'autres chaînes de racheter le programme aux États-Unis[28]. Parallèlement, l'unique saison de la série étant entièrement tournée, le studio vend les droits de diffusion à plusieurs chaînes internationales. La série est donc diffusée au cours de l'été 2018 sur plusieurs versions européennes de HBO, notamment en Espagne, en République tchèque, en Bulgarie, en Pologne, en Suisse, au Portugal, etc ...[29].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Heathers sur Rotten Tomatoes », rottentomatoes.com (consulté le 14 août 2018)
  2. a et b (en) « Heathers sur Box Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 14 août 2018)
  3. « Fiche du doublage du film », sur RS Doublage (consulté le 14 août 2018) [m-à-j]
  4. a, b, c et d (en) « Heathers: DVD Review », qnetwork.com (consulté le 14 août 2018)
  5. a, b, c, d et e (en) « Heathers: An oral history », Entertainement Weekly,
  6. (en) « Heathers: Trivia », Imdb (consulté le 14 août 2018)
  7. a et b (en) « Heathers: Film Location », movie-locations.com (consulté le 14 août 2018)
  8. (en) « Heathers sur Metacritic », metacritic.com (consulté le 14 août 2018)
  9. « Heathers sur Jp's Box-Office » (consulté le 14 août 2018)
  10. (en) « Box-office par semaines de Heathers sur Box-Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 14 août 2018)
  11. (en) « Heathers: 20th High School Reunion Edition », blu-ray.com (consulté le 14 août 2018)
  12. (en) « Heathers 30th Anniversary Poster », empireonline.com,
  13. (en) « The 500 Greatest Movies Of All Time », Empire,
  14. (en) « 50 Best High School Movies (2015) », Entertainment Weekly,
  15. (en) « Heathers to get musical treatment », bbc.co.uk,
  16. (en) « "What Is Your Damage?" Heathers: The Musical Gets Joe's Pub Concerts Sept. 13 », playbill.com,
  17. (en) « It'll Be Very! Full Cast Announced for Heathers the Musical Off-Broadway », broadway.com,
  18. (en) « Off Broadway Review: Heathers the Musical », variety.com,
  19. (en) « Heathers the Musical review: Impressive, calculating and anything but coy », smh.com.au,
  20. (en) « Heathers The Musical Is A Refreshingly Black High School Comedy », londonist.com,
  21. (en) « How and Why Heathers Got Remade for High School », playbill.com,
  22. (en) « Heathers Anthology Ordered to Series at TV Land », hollywoodreporter.com,
  23. (en) « Heathers Reboot, Alicia Silverstone Comedy Switch Networks in Viacom's Paramount Push », hollywoodreporter.com,
  24. (en) « Heathers Promo: First Look At Paramount Network Series Based On Movie », deadline.com,
  25. (en) « Watch the First Episode of the Heathers TV Series on iTunes », tvsourcemagazine.com,
  26. (en) « Heathers Reboot Delayed in Wake of Florida School Shooting », tvline.com,
  27. (en) « Heathers Reboot Gets New Premiere Date On Paramount Network », deadline.com,
  28. a, b et c (en) « Heathers Scrapped at Paramount Network, Will be Shopped Elsewhere », hollywoodreporter.com,
  29. (es) « Así es Heathers ('Escuela de jóvenes asesinos'), en HBO España », elconfidencial.com (consulté le 14 août 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]