Faster, Pussycat! Kill! Kill!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Faster, Pussycat! Kill! Kill!
Description de l'image Faster pussycat kill kill poster (1).jpg.
Réalisation Russ Meyer
Scénario Jack Moran
Russ Meyer
Sociétés de production Russ Meyer
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 83 minutes
Sortie 1965

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Faster, Pussycat! Kill! Kill! est un film américain de Russ Meyer, sorti en 1965.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Trois femmes sauvages, dans trois somptueuses voitures, décident de former un gang et se livrent à des pillages meurtriers. Elles kidnappent et droguent la petite amie d’une de leurs victimes et se cachent dans un ranch isolé appartenant à un vieil homme infirme qui vit avec ses deux fils. Cet homme détient et cache une grosse somme d’argent. Les trois femmes tentent de séduire les deux fils afin de découvrir où est le butin.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Ce film est désormais un classique des films de série B. Des réalisateurs comme Quentin Tarantino ou John Waters n'ont jamais caché leur admiration pour ce film. Waters dit de Faster Pussycat! Kill! Kill! qu'il s'agit du « plus beau film jamais réalisé ». Quant à Quentin Tarantino, il prévoirait de tourner une adaptation du film[2]. En 2009, le musicien français, guitariste DJ, Yvan Serrano-Fontova du groupe The Dustaphonics (London) coécrit la chanson Burlesque Queen avec Tura Satana, l'actrice principale de Faster Pussycat Kill Kill.
  • Dans le film Tel père telle fille de Olivier de Plas, Bruno (interprété par Vincent Elbaz) propose un soir à sa colocataire Sandra (Élodie Bouchez) de regarder une rediffusion de Faster, Pussycat! Kill! Kill! à la télévision.
  • Dans le jeu vidéo Life is Strange, dans l'épisode 1 "Chrysalis", après que l’héroïne Maxine « Max » Caulfield rend à son ami Warren Graham sa clé USB contenant des films qu'il a "piraté", une discussion à lieu entre eux concernant ces films. Vers la fin de la conversation, parmi des choix de réponses proposés au joueur, Max peut répondre qu'elle est surprise d'y trouver Faster, Pussycat! Kill! Kill!. Ainsi, Warren justifie que le réalisateur Russ Meyer était "un génie du noir et blanc" et que les actrices sont très belles mais Max, pour se moquer de sa soi-disant "sensibilité", confirme qu'elles lui mettraient facilement une raclée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]