Fascisme de gauche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le fascisme de gauche (ou la Gauche fasciste) est un courant politique aux idées et aux valeurs de gauche mais avec aussi une forte tendance à l'autoritarisme, le rapprochant ainsi du fascisme. Il a ainsi dépeint les factions fascistes se voulant également anticapitalistes.

Ce terme a souvent servi à décrire des personnes ayant initialement adhéré à un parti ou à un régime fasciste bien que se réclamant de gauche.

Usage du terme[modifier | modifier le code]

Le terme Gauche fasciste a été utilisé en Italie sous le régime fasciste de Mussolini pour décrire un groupe d'intellectuels italiens de gauche qui s'étaient rapprochés du fascisme et qui avaient pour certains adhéré au Parti national fasciste, à l'époque parti unique, les autres ayant été interdits. Plusieurs parmi ceux-ci (notamment le romancier Elio Vittorini) abandonnèrent finalement le fascisme au fur et à mesure que les divergences idéologiques s'accentuaient et que le régime devenait toujours plus répressif.

Le sociologue et philosophe allemand Jürgen Habermas, très influencé par l'École de Francfort, fut un des premiers à avoir utilisé et popularisé le terme de Fasciste de gauche en dehors de l'Italie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Luca Leonello Rimbotti, Il fascismo di sinistra, Rome, Settimo Sigillo, .
  • (it) Giuseppe Parlato, La sinistra fascista: storia di un progetto mancato, Bologne, Il Mulino, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]