Fascisme clérical

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le fascisme clérical (cléro-fascisme, clérico-fascisme) est un terme apparu dans les années 1920, pour désigner les relations entre le fascisme italien et l'Église[1].

Il désigne une idéologie mêlant la doctrine économique et politique du fascisme à la théologie ou aux traditions religieuses. Plusieurs organisations et mouvements ont été qualifiés de « fascistes-cléricaux », notamment des associations religieuses apportant leur soutien au fascisme, mais également des régimes fascistes faisant jouer un rôle important au clergé (Getúlio Vargas, António de Oliveira Salazar...).

Description[modifier | modifier le code]

Au début des années 1980, le terme d'« intégralisme » a parfois été utilisé comme synonyme de « fascisme clérical » par des universitaires comme Hugh Trevor-Roper, dans le cadre d'une construction d'une typologie du fascisme, faisant la distinction entre le fascisme clérical et des types de fascismes laïcs comme le nazisme ou le hungarisme[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Reflections on Fascism and Religion
  2. H. R. Trevor-Roper, « The Phenomenon of Fascism », Fascism in Europe (Londres, Methuen, 1981) de S. Woolf (ed.), particulièrement la p. 26. Évoqué par Roger Eatwell, Reflections on Fascism and Religion

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Leon Volovici, Nationalist Ideology and Antisemitism: The Case of Romanian Intellectuals in the 1930s (Oxford: Pergamon Press, 1991). (ISBN 0-08-041024-3)
  • Nicholas M. Nagy–Talavera, The Green Shirts and the Others: A History of Fascism in Hungary and Romania (Iaşi and Oxford: The Center for Romanian Studies, 2001). (ISBN 973-9432-11-5)
  • Walid Phares, Lebanese Christian Nationalism: The Rise and Fall of an Ethnic Resistance (Boulder, Colo.: L. Rienner, 1995). (ISBN 1-55587-535-1)
  • Ainslie T. Embree, ‘The Function of the Rashtriya Swayamsevak Sangh: To Define the Hindu Nation’, in Accounting for Fundamentalisms, The Fundamentalism Project 4, ed. Martin E. Marty and R. Scott Appleby (Chicago: The University of Chicago Press, 1994), p. 617–652. (ISBN 0-226-50885-4)
  • Walter K. Andersen. ‘Bharatiya Janata Party: Searching for the Hindu Nationalist Face’, In The New Politics of the Right: Neo–Populist Parties and Movements in Established Democracies, ed. Hans–Georg Betz and Stefan Immerfall (New York: St. Martin’s Press, 1998), p. 219–232. (ISBN 0-312-21134-1 et 0-312-21338-7)

Conduite du Vatican[modifier | modifier le code]