Fary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fary
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Fary LopesVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
FaryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Fary, de son nom complet Fary Lopes, né le à Paris[1], est un humoriste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fary est le fils d'un technicien du froid et d'une auxiliaire de puériculture, tous deux originaires du Cap-Vert[1].

Il grandit à Saint-Maur-des-Fossés en banlieue parisienne[2]. C'est sa professeur d'histoire-géographie de seconde, Jessie Troja[3], au lycée Marcelin-Berthelot de Saint-Maur[3], qui le pousse à se lancer dans le stand-up et qui l'aide à écrire son premier spectacle[4].

Fary commence à se faire connaître en participant à l'émission On n'demande qu'à en rire sur France 2 entre octobre 2010 et janvier 2011 (son troisième passage le est par ailleurs assez mouvementé[2]), puis à nouveau pour deux passages en octobre 2011. Il passe ensuite au Jamel Comedy Club et rencontre son succès entre 2014 et 2016[4], faisant salle comble avec son spectacle au théâtre du Point-Virgule à Paris pendant deux ans en 2014 et 2015, avant de se produire dans d'autres salles parisiennes dont le théâtre du Châtelet en mars 2016[4].

Après avoir assuré une chronique dans l'émission spéciale « Festival de Cannes » d'On n'est pas couché sur France 2, il y revient régulièrement lors de la saison 2016-2017. D’octobre à décembre 2018, il se produit sur la scène du Comédia-Théatre libre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Spectacles[modifier | modifier le code]

Fary lors de son spectacle Hexagone à l'AccorHotels Arena de Paris en mars 2019.
  • 2016-2017 : Fary is the New Black
  • 2018-2020 : Hexagone

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Fary : "Être humoriste, c’est être de mauvaise foi. On aime défendre l’indéfendable" », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juin 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gilles Renault, « Fary, The new blague » sur Libération, 6 février 2017
  2. a et b Azzedine Fall, « Fary, nouvelle étoile du stand-up et de l’humour français », sur Les Inrocks,
  3. a et b Noémie Pennacino, « Fary : "On me dit tout le temps que je ressemble à Nicolas Batum, ça me met hors de moi" » sur Society, 26 novembre 2015
  4. a b et c Guillemette Odicino, « Fary, l’humoriste qui blague à part » sur Télérama, 10 mars 2016