Farman F.190

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dessin du Farman F.190

Le Farman F.190 est un avion de transport construit en France dans les années 1920 et 1930. C'était un monoplan de configuration classique avec aile haute haubannée, une cabine fermée et un train d'atterrissage classique avec roulette de queue. Populaire à la fois comme avion privé et avion taxi, 30 exemplaires ont également été exploités par des compagnies aériennes en France et ailleurs en Europe. Quinze de ceux-ci ont rejoint la flotte d'Air France en 1933 quand elle a intégré les flottes de plus petites compagnies qu'elle avait absorbées.

Une version ambulance fut construite sous le nom de F.197S (S pour "Sanitaire") avec mise à disposition de deux places couchées et d'une place pour un accompagnateur.

En 1932, une version avec une cabine légèrement agrandie, un empennage modifié et une hélice quadripale est entrée en production sous le nom de Farman F.390.

Variantes[modifier | modifier le code]

Données d'Aviafrance[1].

Farman F.190
F.190
Production principale avec un moteur de 230 ch (170 kW) Gnome et Rhône 5Ba, 57 exemplaires construits.
F.191
Propulsé par un moteur Gnome et Rhône 5Bc de 240 ch (180 kW) pour les vols longue distance. Un exemplaire construit pour un client au Portugal.
F.192
Version avec un moteur Salmson 9Ab de 230 ch (170 kW), 22 exemplaires construits.
F.192/1
Version avec un moteur Salmson 9Aba de 280 ch, 2 exemplaires construits.
F.193
Version avec un moteur Farman 9Ea de 250 ch, 22 exemplaires construits.
F.193/1
Version avec un moteur Farman 9Ebr de 280 ch, un exemplaire construit.
F.194
Version avec un moteur Hispano-Suiza 6Mb de 250 ch, 4 exemplaires construits.
F.195
Version avec un moteur Salmson 9Ab de 230 ch, 6 exemplaires construits pour le Venezuela.
F.196
Version avec un moteur Gnome & Rhône 7Kb de 300 ch, un exemplaire construit.
F.197
Version avec un moteur Lorraine 7Me Mizar de 240 ch, 9 exemplaires construits.
F.197S
Version ambulance du F.197.
F.198
Version avec un moteur Renault 9Pa de 250 ch, 2 exemplaires construits.
F.199
Version avec un moteur Lorraine 9Na Algol de 300 ch, 6 exemplaires construits.
C'est avec un Farman F.199 que Marcel Goulette, René Marchesseau et Bourgeois réaliseront la première liaison de l'histoire entre la France et la Réunion, l'appareil en question, immatriculé F-AJRY, disposant d'un Salmson 9AB de 230 chevaux[2].
F.390
Version avec un moteur Farman 7Ear de 150 ch, 6 exemplaires construits.
F.391
Version avec un moteur Farman 9Ecr de 190 ch, 4 exemplaires construits.
F.392
Version avec un moteur Farman 7Ear de 150 ch, 4 exemplaires construits.
F.393
Version avec un moteur Farman 9Ecr de 190 ch, 11 exemplaires construits.

Les opérateurs[modifier | modifier le code]

Opérateurs civils[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France
Drapeau du Portugal Portugal
  • SPELA
Drapeau de la Roumanie Roumanie
  • LARES
Drapeau du royaume de Yougoslavie Royaume de Yougoslavie

Opérateurs militaires[modifier | modifier le code]

Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau du Portugal Portugal
Drapeau de l'Espagne République Espagnole
Drapeau du Venezuela Venezuela
Drapeau de l'Uruguay Uruguay

Spécifications (F.190)[modifier | modifier le code]

  • Équipage : 1 pilote
  • Capacité : 4 passagers
  • Longueur : 10,45 m
  • Envergure : 14,40 m
  • Hauteur : 3 m
  • Superficie des ailes : 10,2 m2
  • Nombre de moteur : 1
  • Type de moteur : Gnome et Rhône 5Ba
  • Puissance : 230 ch (170 kW)
  • Vitesse maximale : 185 km/h
  • Portée : 850 km
  • Plafond : 5 150 m

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michael J. H. Taylor, Jane's Encyclopedia of Aviation, London, Studio Editions, , 379 p.
  • World Aircraft Information Files, London, Bright Star Publishing, File 894 Sheet 16 p.
  • Farman des aéronefs aviafrance.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]