Fara in Sabina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sabina.
Fara in Sabina
Vue de la ville historique sur le mont Bruzio.
Vue de la ville historique sur le mont Bruzio.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Latium Latium 
Province Rieti 
Maire Davide Basilicata
2011-
Code postal 02032
Code ISTAT 057027
Code cadastral D493
Préfixe tel. 0765
Démographie
Gentilé Faresi
Population 13 350 hab. (31-12-2010[1])
Densité 247 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 13′ 00″ nord, 12° 44′ 00″ est
Altitude Min. 482 m
Max. 482 m
Superficie 5 400 ha = 54 km2
Divers
Saint patron Sant'Antonino
Fête patronale 2 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Fara in Sabina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Fara in Sabina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Fara in Sabina
Liens
Site web Site officiel

Fara in Sabina est une commune italienne d'environ 13 000 habitants, située dans la province de Rieti, dans la région Latium, en Italie centrale. Depuis l'Antiquité, son territoire est connu pour ses oliveraies séculaires.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le site de Fara in Sabina.

Le bourg central est situé au sommet du mont Bruzio. Les frazioni qui composent le territoire de la commune sont Coltodino, Talocci, Passo Corese, Borgo Quinzio, Corese Terra, Canneto, Prime Case, Baccelli et Farfa.

Fara in Sabina a pour communes limitrophes : Castelnuovo di Farfa, Montelibretti, Montopoli di Sabina, Nerola et Toffia.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est occupé au moins depuis le Paléolithique moyen.

Au IXe siècle av. J.-C. s'établit au lieu-dit Santa Maria in Arci un habitat qui deviendra la cité sabine de Cures Sabini, qui était, selon la tradition romaine, le berceau des rois Titus Tatius, Numa Pompilius et Ancus Marcius. Cette cité a continué d'exister, assez modestement, à l'époque romaine. Elle est aux Ve et VIe siècles le siège d'un évêché. Elle a probablement été détruite par les Lombards à la fin du VIe siècle. L'habitat se déplace alors sur le site actuel.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Vincenzo Mazzeo    
16 mai 2011 en cours Davide Basilicata    
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'huile d'olive extra vierge d'appellation Sabina est produite en partie sur le territoire de la commune.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Église abbatiale de Farfa.

Notes et références[modifier | modifier le code]