Farès Bahlouli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Farès Bahlouli
Image illustrative de l’article Farès Bahlouli
Farès Bahlouli à son arrivée en Ukraine
Situation actuelle
Équipe Metalist Kharkiv
Numéro 10
Biographie
Nationalité Français
Algérien[1]
Naissance (27 ans)
Lyon (France)
Taille 1,81 m (5 11)
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Années Club
2002-2003 ECS Lyon 8
2003-2004 FC Lyon
2004-2013 Olympique lyonnais
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-2015 Olympique lyonnais014 0(0)
2015-2017 AS Monaco011 0(2)
2016 Standard de Liège000 0(0)
2017-2019 LOSC Lille019 0(1)
2020 Lyon Duchère AS000 0(0)
2021- Metalist Kharkiv 028 (13)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2012 France -16 ans002 0(5)
2012-2013 France -18 ans005 0(4)
2015 France -20 ans004 0(4)
2016-2017 France espoirs002 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 5 décembre 2021

Farès Bahlouli, né le à Lyon, est un footballeur franco-algérien. Il évolue au poste de milieu offensif au Metalist Kharkiv, club de 2e division ukrainienne[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

Formé à l'Olympique lyonnais, club dans lequel Farès Bahlouli joue depuis l'âge de 9 ans, il signe son premier contrat professionnel le , pour une durée de trois ans[3]. Il fait ses débuts sous le maillot lyonnais la veille de cette signature, en entrant en fin de match contre le Paris Saint-Germain.

Il est titularisé pour la première fois, comme ailier droit, lors de la défaite de l'Olympique lyonnais contre le Stade de Reims le par un but à zéro[4]. Il joue quatre matches lors de la saison 2013-2014.

AS Monaco[modifier | modifier le code]

Le , après plusieurs jours de négociations, il est transféré à l'AS Monaco. Il signe un contrat de cinq ans. Le montant du transfert est de 3,5 millions d'euros avec un intéressement significatif sur un éventuel futur transfert.

Le , il est prêté pour une saison sans option d'achat au Standard de Liège, mais il rentre en Principauté seulement quatre mois plus tard après n'avoir disputé aucune rencontre avec le club belge.

LOSC Lille[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage pour trois ans et demi avec le Lille OSC. Le , il inscrit son premier but avec le LOSC face au FC Metz.

Durant cette saison, Farès Balhouli ne jouera que très peu avec l’équipe première (onze apparitions) et est envoyé la plupart du temps avec la réserve du LOSC pour son manque d’investissement durant les séances d’entraînements.

Par la suite, il n'est pas retenu par Christophe Galtier pour les différents stages de pré saisons. Il est absent de la photo officielle de la saison 2018-2019[5].

Lyon Duchère AS[modifier | modifier le code]

Il résilie son contrat avec le LOSC en décembre 2019 puis s'engage au mois de janvier suivant avec le Lyon Duchère AS, en National[6]. Il quitte le club à l'été 2020[7], sans avoir joué le moindre match sous le maillot du club du plateau.

FC Metal Kharkiv/Metalist Kharkiv[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage avec le FC Metal Kharkiv, club de Drouha Liha (troisième division ukrainienne). Son arrivée en Ukraine suscite un vif engouement parmi les supporters lyonnais ; ainsi, en quelques jours, le club reçoit commande de près de sept cents maillots floqués au nom du joueur, provoquant ainsi quelques problèmes logistiques[8].

Le , le numéro 9 français inscrit son premier but avec le FC Metal Kharkiv, sur penalty. Quelques jours plus tard, il récidive et inscrit un doublé face au FC Nikopol, dont un coup franc direct, contribuant ainsi à la victoire 3-0 des siens. Bahlouli est élu dans la foulée homme du match.

Le 19 avril suivant, il réalise à nouveau un match plein lors de la victoire 6-0 de son équipe face à la réserve du MFK Mykolaïv, le plus ancien club du football ukrainien. Bahlouli inscrit un but sur pénalty, son quatrième de la saison en seulement cinq apparitions. Six jours plus tard, l'ancien lyonnais marque à nouveau contre le Tavria Simferopol, portant son compteur à cinq buts en seulement deux mois en Ukraine. Bahlouli est à nouveau titulaire lors de la vingtième journée du championnat contre le Yarud Marioupol et la victoire des siens 5-0, mais il ne marque pas. Après un match d'absence, il est remplaçant contre le FC Balkany Zorya, mais rentre en jeu en cours de rencontre et marque sur pénalty quelques minutes après son entrée. Son équipe s'impose 3-1, affirmant un peu plus sa place de leader du championnat. Bahlouli est titularisé le match suivant, pour le choc contre le troisième du championnat, le Metalurh Zaporijia. Et l'ancien lyonnais est encore décisif, avec le but de l'égalisation à 1-1 sur pénalty. Son équipe s'impose finalement 2-1 dans ce match au sommet. Bahlouli est également titulaire lors du match contre le deuxième du championnat, le Kryvbass Kryvy Rih et la large victoire des siens 3-0. Le FC Metal confirme ainsi sa place de leader invaincu du championnat.

A l'issue d'une excellente saison 2020-2021, et grâce notamment aux performances de son meneur de jeu français, le FC Metal est promu en deuxième division ukrainienne. Bahlouli récupère le numéro 10 à l'intersaison. Grâce à un effectif de grande qualité, le club de Kharkiv truste dès le début du championnat les premières places du classement. Farès Bahlouli marque plusieurs buts importants qui permettent à son club de continuer sa marche en avant. Au début du mois de septembre 2021, Farès Bahlouli est tenu écarté des terrains pendant quelques matchs du fait d'une petite gène physique. Il reprend cependant sa place au mois d'octobre, et marque notamment contre le Kryvbass Kryvy Rih. Avec six buts et dix passes décisives en seize matchs de championnat fin novembre, Farès Bahlouli est un des principaux artisans de la première place en championnat du Metalist.

Peu avant la reprise du championnat après la trêve hivernale, Farès Bahlouli est stoppé dans son élan par l'invasion de la Russie en Ukraine. Bahlouli, fort à propos, est alors en stage avec ses coéquipiers en Turquie[9].

En sélection[modifier | modifier le code]

En 2015, Farès Balhouli participe au Festival international espoirs – Tournoi Maurice-Revello avec la France, qui se déroule en Provence-Alpes-Côte d'Azur. La France remporte le Tournoi de Toulon 2015 en battant le Maroc en finale.


Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Farès Bahlouli au 5 décembre 2021[10]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d.
2012-2013 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 1 0 0 - - - - - - - - - - 1 0 0
2013-2014 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 4 0 0 - - - 1 0 0 C1+C3 2+0 0 0 7 0 0
2014-2015 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 4 0 0 - - - - - - C3 2 0 0 6 0 0
Sous-total 9 0 0 0 0 0 1 0 0 - 4 0 0 14 0 0
2015-2016 Drapeau de la France AS Monaco FC Ligue 1 8 1 0 1 1 0 - - - C1+C3 2+0 0 0 11 2 0
2016-2017 Drapeau de la Belgique Standard de Liège (prêt) Jupiler League - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
Sous-total 8 1 0 1 1 0 - - - - 2 0 0 11 2 0
2017 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 3 0 0 2 0 0 - - - - - - - 5 0 0
2017-2018 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 11 1 0 1 0 1 2 0 0 - - - - 14 1 1
Sous-total 14 1 0 3 0 1 2 0 0 - - - - 19 1 1
2021 Drapeau de l'Ukraine Metal Kharkiv Drouha Liha 10 7 0 0 0 0 - - - - - - - 10 7 0
2021-2022 Drapeau de l'Ukraine Metalist Kharkiv Percha Liha 16 6 10 2 0 1 - - - - - - - 18 6 11
Sous-total 26 13 10 2 0 1 - - - - - - - 28 13 11
Total sur la carrière 57 15 10 6 1 2 4 0 0 - 6 0 0 73 16 12

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mercato : Premier contrat pro pour le Franco-Algérien Bahlouli », sur africatopsports.com, (consulté le ).
  2. « Transferts : Farès Bahlouli rejoint le FC Metal Kharkiv, club de D2 ukrainienne », sur L'Équipe (consulté le ).
  3. « Premier contrat pro pour Bahlouli », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  4. « Lyon : Bahlouli titulaire, Grenier sur le banc »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur sport.fr, (consulté le ).
  5. « Lille : que devient Farès Bahlouli ? », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, (consulté le ).
  6. Bilel Ghazi, « Transferts : Bahlouli rebondit à Lyon-la-Duchère (National) - Foot - Transferts », sur L'Équipe (consulté le ).
  7. « Farès Bahlouli à la relance en Europe de l'Est »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Actufoot, (consulté le ).
  8. Joachim Gonzalez, « Jursqu'en Ukraine, les Bahloulistes s'arrachent le maillot du prophète », sur So Foot, .
  9. Thomas Varin, « Guerre en Ukraine : Farès Bahlouli donne de ses nouvelles », sur Foot Mercato, .
  10. « Fiche de Farès Bahlouli », sur footballdatabase.eu.

Liens externes[modifier | modifier le code]