Fantasio (magazine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fantasio (revue))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fantasio.
Fantasio
Pays France
Langue français
Périodicité bimensuel
Format A4
Date de fondation 1 août 1906
Date du dernier numéro avril 1948
Ville d’édition Paris

Directeur de publication Félix Juven
ISSN 1154-7561

Fantasio, sous-titré « Magazine gai », est un périodique satirique illustré bimensuel française publiée par Félix Juven, de 1906 à 1937, puis en 1948, en lien avec le journal Le Rire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier numéro sort en août 1906.

Paraissant le 1er et le 15 de chaque mois, publié par le journal Le Rire, le bimensuel Fantasio accueillit des écrivains tels que Cami, Georges Courteline, Dominique Bonnaud, Tristan Bernard, Maurice Dekobra, Louis Delluc, etc., et de nombreux illustrateurs dont Albert Guillaume, Lucien Métivet, Étienne Le Rallic, Fabiano, René Giffey, René Gontran Ranson, Georges Delaw, Maurice Sauvayre, Suzanne Meunier, Daniel de Losques, Adrien Barrère, etc.

Une grande partie des articles concerne le monde du théâtre, du music-hall, les aspects fantaisistes de la scène et des lettres, mais aussi de la vie politique et publique en général.

Toutes les couvertures furent réalisées par Roubille qui imagina un personnage ventripotent, à lunettes et au crane dégarni, aux prises avec une « grisette » un peu délurée, dans le genre de Mimi Pinson. Certaines pages intérieures étaient en bi- ou trichromie, sur papier glacé, reproduisant des photographies d'actrices, d'écrivains, des photomontages, et des dessins de presse humoristiques tirés en chromolithographie puis en phototypie.

En 1911, Juven offre aux nouveaux abonnées et aux souscripteurs des volumes reprenant les anciens numéros une petite statuette en terre cuite appelée La Rieuse, signée Joé Descomps, et qui représente une femme en train de se dévêtir.

Le siège parisien du magazine était au 122 rue Réaumur, à l'adresse des éditions Félix Juven.

Numérotation et parution[modifier | modifier le code]

Fantasio a d'abord paru sans interruption d'août 1906 à juillet 1914, puis de mars 1915 à janvier 1937 (no 701). Il reprend en janvier 1948 pour s'arrêter définitivement en avril de la même année (no 707).

Lien externe[modifier | modifier le code]