Fanny Rosenfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rosenfeld.
Fanny Rosenfeld
Image illustrative de l'article Fanny Rosenfeld
La taille de l'image doit être modifiée, celle-ci ne doit pas dépasser 280 px.
Fanny Rosenfeld (au centre) aux Jeux olympiques d'été de 1928.
Informations
Disciplines 100 m, 800 m
Nationalité Drapeau : Canada Canadienne
Naissance
Lieu Dnipropetrovsk (Russie impériale)
Décès (à 64 ans)
Lieu Toronto (Canada)
Surnom « Bobbie » Rosenfeld
Palmarès
Jeux olympiques 1 1 0

Fanny « Bobbie » Rosenfeld (née le à Dnipropetrovsk (Russie impériale) et morte le à Toronto (Canada)) est une athlète canadienne spécialiste du 100 mètres dont elle remporte deux médailles olympiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le à Dnipropetrovsk, Fanny Rosenfeld émigre dès son enfance au Canada[1].

Sténographe dans une chocolaterie de Toronto, elle pratique en parallèle des activités sportives et excelle dans des disciplines telles que l'athlétisme, le basket-ball, le hockey sur glace et le softball avant de se consacrer uniquement à l'athlétisme en 1922[2]. Elle participe à trois épreuves d'athlétisme des Jeux olympiques d'été de 1928 à Amsterdam où elle remporte deux médailles, l'une en or en relais 4 × 100 mètres et l'autre en argent sur l'épreuve du 100 mètres[1]. Elle termine par contre cinquième du 800 mètres[1].

En raison de problèmes d'arthrite, elle arrête la compétition en 1933 après s'être déjà retirée en 1931[3]. Elle reste dans le domaine du sport en devenant entraîneur de softball tout en tenant une colonne sportive, Sports Reel, dans le journal canadien The Globe and Mail de 1937 à 1957[3]. En 1950, un jury de journalistes sportifs la nomment « Athlète canadienne de la première moitié du XXe siècle », un an après être été la première sportive à être nommée dans le Canadian Olympic Hall of Fame[4].

Elle décède le à Toronto à l'âge de soixante-neuf ans[1]. Elle est à titre posthume intégrée à l'International Jewish Sports Hall of Fame en 1982[2] et en 1996 la Société canadienne des postes édite un timbre à son effigie à l'occasion du centenaire des Jeux olympiques[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Bobby Rosenfeld », sur www.sports-reference.com, Sports Reference (consulté le 15 mars 2010)
  2. a, b et c (en) « Fanny "Bobbie" Rosenfeld », sur www.jewishsports.net, International Jewish Sports Hall of Fame (consulté le 15 mars 2010)
  3. a, b et c (en) « History Makers - Biography - Bobbie Rosenfeld, 1904 – 1969 », sur jwa.org, Jewish Women's Archive (consulté le 15 mars 2010)
  4. a, b et c (en) « Rosenfeld, Fanny », sur thecanadianencyclopedia.com, The Canadian Encyclopedia (consulté le 15 mars 2010)