Fanny Bouyagui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fanny Bouyagui
Fanny Bouyagui (Profil 1).jpeg
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
Beaux Arts, Tourcoing
Distinctions

Fanny Bouyagui est une artiste plasticienne, née le 29 septembre 1960 à Roubaix[1]. Elle a notamment réalisé des installations multimédias, des défilés de modes et des spectacles vivants[2],[3]. Fanny était artiste complice de Mons 2015[4], Capitale européenne de la culture.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Roubaix le 29 septembre 1960, Fanny Bouyagui effectue un passage aux Beaux Arts de Tourcoing après avoir obtenu un CAP de couture.

L’artiste crée l’association Art Point M en 1991 et s’installe alors dans un ancien entrepôt de tissus à Roubaix, lieu de vie et de travail. Art Point M réalise ses premiers pas dans le domaine du spectacle vivant en 1998 aux côtés de Didier Fusilier avec les Inattendus de Maubeuge. L’année suivante, la rencontre avec Didier Thibaut (directeur de La Rose des vents, Scène nationale de Villeneuve-d'Ascq) insuffle la création du spectacle multimédia Quelques Gens de Plus ou de Moins. En 2001, Art Point M imagine I have a dream d’abord pour Le Lieu unique (Scène nationale de Nantes) avec l’aide de Jean Blaise, puis pour La Ferme du Buisson (Scène nationale de Marne-la-Vallée) avec José Manuel Gonçalves. En parallèle, l'artiste développe un travail plastique autour de la mode au travers de défilés spectacles ayant pour thème récurrent le corps de la femme et ses représentations.

Le début des années 2000 est marqué par la création du Laboratoire Factory, club électronique éphémère pensé pour Lille 2004, Capitale européenne de la culture. Le NAME festival naît dans la logique de ce projet avec le soutien du Conseil général du Nord et en partenariat avec les villes de Maubeuge, Dunkerque, Tourcoing et Lille.

En 2005, Fanny Bouyagui crée Violences Commerciales pour la vingt-cinquième heure du Festival d’Avignon avec Hortense Archambault et Vincent Baudriller. Sous la forme d’un spectacle multimédia mêlant DJ et VJ, l’artiste s’approprie le conte de Cendrillon et en propose une version moderne articulée autour de la violence des images et des modèles esthétiques imposés par la publicité.

L’artiste collabore avec Lille 3000 dès 2009 en présentant les chambres de l’Hôtel Europa. Ces chambres de la Gare Saint-Sauveur aux décors délirants sont louables à l’heure. L’expérience sera reconduite en 2010 et 2011. Par la suite, Fanny Bouyagui prend en charge la conception des maquillages, des coiffures et des accessoires de la Performance Fantôme de Jean-Charles de Castelbajac lors de la parade d’ouverture de la troisième saison de Lille 3000, Fantastic. Dans le cadre du Fantastic, Art Point M transforme l’ancien Tri postal de Fives en espace d’expression libre[5].

Sa dernière exposition, Soyez les bienvenus raconte l’histoire de son père, immigré sénégalais arrivé en France en 1957. Cette installation monumentale est le récit d’un voyage d’Agadez (Niger) vers l’Europe, sur la route des flux migratoires empruntés par des milliers de jeunes africains. Créée en 2010 à la Gare Saint-Sauveur de Lille, elle sera présentée en 2011 aux festivals de Chalon-sur-Saône et d’Anvers, en 2012 au 66e Festival d’Avignon[6] et en 2014 aux Champs libres de Rennes.

Fanny Bouyagui est élevée au grade de Chevalier de la Légion d'honneur en septembre 2013[7].

L'artiste est artiste complice associée à Mons 2015, Capitale européenne de la culture[4]. Après avoir participé à la fête d'ouverture le 24 janvier[8], Fanny inaugure du 28 janvier au 1er février le premier Ailleurs en Folie à la Maison Folies de Mons[9]. Avec Sun City, elle rend hommage à Vincent van Gogh en imaginant un labyrinthe composé de 8 000 tournesols[10],[11]. 35 000 personnes visitent l'installation monumentale qui occupe la Grand Place de Mons du 17 au 26 juillet[12],[13].

En janvier 2016, Fanny reprend sa série Peace Portraits dans la Jungle de Calais et expose une trentaine de portraits de migrants à la Maison Folie de Moulins (Lille)[14].

En mai 2017, Fanny crée à la demande de Jean Blaise la parade d'ouverture d'Un Été Au Havre : l'artiste imagine un défilé XXL inspiré de l'architecture de la ville à l'aube de son 500e anniversaire[15]. Les costumes sont réalisés par des lycéens havrais et plusieurs milliers de figurants prennent part à l'aventure[16].

En 2019, à la demande de Lille 3000, Fanny Bouyagui et son équipe prennent les commandes[17] d'une grande partie de la direction artistique et technique de la Parade Eldorado[18]. Ils investissent la ville de Lille le temps d'une soirée, le 4 mai[19], pour présenter leurs 4 chars "mexicains" sur ces différentes thématiques : Frida Kahlo, la Lucha libre, le Jour des morts et les Alebrijes[20]. Ils sont accompagnés d'un dernier char pensé par le chorégraphe Sylvain Groud. Pour mener à bien leur projet l'équipe d'Art Point M coordonne 400 bénévoles. Cet événement marque l'inauguration d'une saison thématique autour de l'Eldorado avec des expositions, métamorphoses urbaines, spectacles, débats, ... et ce jusqu'à la fin de l'automne.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Installations[modifier | modifier le code]

Spectacles multimédia[modifier | modifier le code]

Commandes et collaborations[modifier | modifier le code]

  • 2019

Défilés art et mode[modifier | modifier le code]

Direction artistique[modifier | modifier le code]

Céramique[modifier | modifier le code]

Fanny Bouyagui s'initie à la céramique début 2018 et crée son atelier au son lieu de vie et de travail, à Roubaix. Les premières pièces réalisées par l'artiste tapent dans l'œil du chef étoilé Éric Delerue qui lui commande une série pour l'ouverture de son nouveau restaurant gastronomique "Le Cerisier" en avril 2019[28]. En décembre de la même année l'artiste prend part à une exposition collective organisée par Le Fil Rouge dans le cadre du World Design Street Festival[29].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fanny Bouyagui, l'artiste qui « PEACE » devant tout le monde, La Voix du Nord, septembre 2010
  2. Immigration : lieux de passage en actes, Libération, juillet 2012
  3. Fanny Bouyagui. #P#, Paris Art, janvier 2008
  4. a b et c « Tous artistes complices », sur http://www.mons2015.eu/
  5. Pop up : faites les murs du Tri postal de Fives avec Art Point M, Nord Éclair, novembre 2012
  6. Fanny Bouyagui, la plasticienne baroudeuse, Télérama, juillet 2012
  7. Fanny Bouyagui, artiste, styliste, libre et fière de sa légion d'honneur, France Télévisions, 4 janvier 2013
  8. « Fête d'ouverture », sur http://www.mons2015.eu
  9. « Ailleurs en folie - Lille » (version du 30 octobre 2014 sur l'Internet Archive), sur Mons 2015
  10. « "Sun city": Fanny Bouyagui ensoleille Mons avec des milliers de tournesols », CultureBox,‎ (lire en ligne)
  11. « Sun City: intense activité autour des tournesols sur la Grand-Place de Mons », RTBF.be,‎ (lire en ligne)
  12. « Quelque 35.000 personnes ont visité le labyrinthe de tournesols "Sun City" à Mons », RTL.be,‎ (lire en ligne)
  13. « Sun City », sur Mons 2015
  14. « À la Maison Folie Moulins, à Lille : le même bras et, dans le regard, la même tristesse », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  15. « Art Point M et sa Magnifik Parade font souffler un vent de folie sur Un été au Havre », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  16. « 500 ans du Havre : des lycéens créent les costumes de la grande parade », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  17. « Lille3000 Eldorado prépare ses chars », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 22 mai 2019)
  18. « Lille 3000: Ce qu’il faut savoir sur la parade Eldorado ce samedi », sur LA VDN, (consulté le 22 mai 2019)
  19. « Eldorado lille3000 — Parade », sur www.eldorado-lille3000.com (consulté le 22 mai 2019)
  20. « REPLAY. Revivez la Grande Parade Lille 3000 Eldorado en intégralité », sur France 3 Hauts-de-France (consulté le 22 mai 2019)
  21. « Quelques gens de plus ou de moins sur Théâtre-Online »
  22. « Magnifik Parade - Un Été Au Havre », sur uneteauhavre2017.fr
  23. « Golden Cubes - Un Été Au Havre », sur uneteauhavre2017.fr
  24. « Les 10 grands rendez-vous électro de cet automne », sur www.villaschweppes.com,
  25. « Fantastique : "C'est l'aventure !" », Nord Éclair,‎ (lire en ligne)
  26. « Lille3000 : les timbrés d'Art Point M relookent l'ancien tri postal de Fives », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  27. « Défilé - Pajyc Blog »
  28. TH, « Le Cerisier s’installe à Lille - TendanceHotellerie », sur www.tendancehotellerie.fr (consulté le 15 septembre 2020)
  29. « Le Fil Rouge - c/o la Q.S.P.* (céramique contemporaine), Le Fil Rouge - Galerie QSP* - 112 avenue Jean Lebas, Roubaix (2020) », sur www.findglocal.com (consulté le 15 septembre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]