Famine de 792-794

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Famine de 792-794
Pays Drapeau de la France France
Autres pays Drapeau de l'Italie Italie
Période 792 - 794

La famine de 792-794 est un fléau qui dura trois ans dans l'empire franc et fut causé par des récoltes catastrophiques[1] notamment en France et en Italie[2]. Les annalistes rapportent des cas de cannibalisme et d'hallucination collective[3].

Chronologie[modifier | modifier le code]

En 792, la famine se déclenche à certains endroits[Lesquels ?]. Au printemps de la même année, Charlemagne ordonne que soient célébrées des messes pour faire cesser la famine et un jeûne de trois jours pour les ecclésiastiques, les comtes, les vassaux dominici et leurs subordonnés, et que chacun se charge de nourrir quelques affamés jusqu’à la prochaine récolte[4].

En 793, les réserves de nourritures sont épuisées dans tout l'Empire. Les Annales mosellannes évoquent que des cas d'anthropophagie ont été commis en disant que « la famine qui commença l'année précédente s'accrut tellement en raison de nos péchés qu'elle poussa les hommes non seulement à se nourrir de choses immondes, mais à manger d'autres hommes[5],[6] ».

En 794, l'hécatombe est à son paroxysme. Charlemagne, au concile de Francfort, ordonne de faire des réserves de grains sur les grands domaines et prend des mesures de taxation générale du prix des céréales[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]