Family Computing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Family Computing est un magazine américain des années 1980, qui se spécialise en couverture médiatique des ordinateurs personnels. Édité par Scholastic, il contient un mélange de commentaires sur des produits, d'articles tutoriels et de codes à copier dans le terminal.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier numéro du magazine est publié en septembre 1983[1]. Il se démarque rapidement en raison du grand nombre de systèmes dont il assure la couverture, en particulier des systèmes abandonnés comme le Coleco Adam et le TI-99/4A, qui restent traités longtemps après que les autres magazines ont arrêté d'en parler. Une série télévisée est également produite sur Lifetime et présentée par Larry Sturholm[2] ; au moins 26 épisodes sont produits[3].

Une autre chronique du magazine est écrite par Joey Latimer et parle de musique[4],[5]. La section se concentre surtout sur des petits programmes en BASIC qui, une fois assemblés, jouent une petite musique.

Après le krach du jeu vidéo de 1983, le magazine commence à se concentrer sur les ordinateurs de bureau à la maison, commençant à couvrir des sujets non directement liés aux ordinateurs, comme les fax et les fournitures de bureau. Les articles commencent à inclure des sujets comme comment créer son propre emploi à domicile et comment mieux gérer son temps. Le titre du magazine devient Family & Home Office Computing[6] puis Home Office Computing[7] et parle de moins en moins du sujet des ordinateurs familiaux.

En janvier 1998, Scholastic vend les droits de la série à Freedom Technology Media Group[8] qui prend le relais de la publication jusqu'à avril 2001[9].

Section K-Power[modifier | modifier le code]

Les élèves du lycée Stuyvesant écrivent une chronique spéciale, visant les adolescents et nommée K-Power d'après une autre publication dont l'impression est rapidement annulée. La section est supprimée en juillet 1987, alors que le magazine s'oriente de plus en plus vers l'informatique de bureau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Family Computing Magazine », sur vintage-computer.com (consulté le 26 décembre 2015).
  2. (en) Apparel Design Software 1984, I got a lot of press at the time for designing clothes using a computer, and was interviewed for a segment on a TV show called FAMILY COMPUTING., Lifetime, Family Computing, No. 423, 28.06, MTI Studios, Perlmutter,INc./Scholatic,Inc. 12 décembre 1984.
  3. (en) "CHILDREN'S BOOKS COMPANY MAKES TV MARK" Stephen Farber, The New York Times, 21 janvier 1985.
  4. (en) Joey Latimer Archives
  5. (en) Joey Latimer History, In 1983 I was one of the founding editors of Family Computing Magazine and K-Power for Scholastic, Inc. My game, music, and utility programs were featured in The Programmer section of Family Computing.
  6. (en) Magazine Gets A Name Change, 9 octobre 1987, Chicago Tribune, Family Computing magazine changed its name to Family & Home-Office Computing with the October issue. An ``Editor`s Note`` from editor-in-chief Claudia Cohl says the new name ``reflects the editorial direction of our magazine for the past year or two.`` The magazine is 4 years old.
  7. (en) Magazines: A Complete Guide to the Industry, David E. Sumner, Shirrel Rhoades, page 9, Scholastic used positioning gurus Jack Trout and Al Reis to help plot a step-by-step transition from Family Computing to Family & Home Office Computing to finally simply Home Office Computing. This editorial adjustment followed a shifting marketplace.
  8. (en) « Freedom Technology Media Group to Shut Down Home Office Computing; Title Geared to Home Office Workers Will Cease Publication With April Issue ».
  9. (en) « FTMG Closes Home Office Computing; Launches DestinationSoho ».

Article connexe[modifier | modifier le code]