Famille von Medem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Armoiries des Medem
Elisabeth Charlotte von Medem
(1754–1833)
Dorothée von Medem
(1761–1821)

La famille von Medem est une famille de noblesse immémoriale[1] (Uradel) originaire de Basse-Saxe[2].

Cette famille toujours subsistante, s'est par la suite diversifiée en diverses branches qui se sont établies en Courlande, dans l'Empire russe, dans le Royaume de Pologne et le Royaume de Prusse[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1240 que cette famille est pour la première fois mentionnée avec Oberth (Albert) de Medehem. En 1244 les frères Hartung, Hermann, Theodorich et Johannes, sont cités comme fils de feu "dominus Hartung de Medehem"[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ernst Heinrich Kneschke, Neues allgemeines deutsches Adels-Lexicon] Band 6. Friedrich Voigt’s Buchhandlung, Leipzig 1865, p. 201–204. (Digitalisat)
  • Ernst Heinrich Kneschke, Deutsche Grafenhäuser der Gegenwart. Band 2. T.O. Weigel, Leipzig 1853, S. 94–95. (Édition digitalisée).
  • Leopold von Zedlitz-Neukirch, Neues preussisches Adelslexicon, Band 3. Gebrüder Reichenbach, Leipzig 1837, p. 380–382. (Édition digitalisée)
  • Genealogisches Handbuch des Adels. Adelslexikon. Band VIII, Band 113, p. 385–386 : C. A. Starke Verlag, Limburg (Lahn) 1997, (ISSN 0435-2408)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, XI, 173 : « Noblesse immémoriale, ou irréprochable, est celle dont on ne connoît point le commencement, et qui remonte jusqu'au tems de l'établissement des fiefs ; c'est pour quoi on l'appelle aussi féodale ».
  2. Cartulaire de l'abbaye de Corvey : Johann Friedrich Falke: Codex traditionum Corbeiensium. Meissner, Leipzig 1752, p. 861, 864.
  3. Ernst Heinrich Kneschke, Deutsche Grafenhäuser der Gegenwart. volume 2. T.O. Weigel, Leipzig 1853, p. 94–95.
  4. Johann Friedrich Falke: op. cit., ibidem.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]