Famille missionnaire de Notre-Dame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Famille Missionnaire de Notre-Dame
Ordre de droit diocésain
Approbation diocésaine 2005
par Mgr François Blondel, évêque de Viviers
Institut Institut de vie consacrée
Type apostolique
But Éducation spirituelle des cœurs
Structure et histoire
Fondation 15 décembre 1946
Saint-Pierre-de-Colombier
Fondateur Père Lucien-Marie Dorne, en collaboration avec Mère Marie-Augusta
Abréviation F.M.N.D.
Autres noms Famille Domini
Patron Notre-Dame des Neiges
Site web http://fmnd.org
Liste des ordres religieux

La Famille Missionnaire de Notre-Dame est un institut de vie consacrée fondé en 1946 à Saint-Pierre-de-Colombier en Ardèche. C'est une communauté religieuse catholique de droit diocésain implantée dans le diocèse de Viviers.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 15 décembre 1946, Mgr Couderc, évêque de Viviers (Ardèche) bénit la statue de Notre-Dame des Neiges et donne l'autorisation de la fondation de l'équipe Notre-Dame des Neiges autour d'Augusta Bernard (1907-1963) et du père Lucien-Marie Dorne (1914-2006).

En mai 1947, les premières sœurs arrivent à Saint-Pierre-de-Colombier, suivies en septembre 1975, des premiers frères.

C'est le 7 octobre 2005 qu'intervient l'élection canonique comme Institut de vie consacrée de la Famille Missionnaire de Notre-Dame par Mgr François Blondel, évêque de Viviers. Les sœurs portent une tenue bleu foncé avec un voile de même couleur, les prêtres et frères une chemise à col romain bleu foncé ou bien une soutane bleu foncé. Ils n'ont pas de vie mixte, mais une liturgie commune et une collaboration dans l’apostolat. Ils constituent comme une famille spirituelle dite « Famille Domini » (au service du Seigneur).

Implantations[modifier | modifier le code]

Frères missionnaires de Notre-Dame en pèlerinage à Lourdes.

La Famille Missionnaire de Notre-Dame compte en 2018 102 sœurs, et 42 frères (dont la moitié sont prêtres). Elle est installée dans quinze « foyers » dont treize répartis en France, un en Allemagne et un à Rome en Italie.

Le site Notre-Dame des Neiges[modifier | modifier le code]

Voyant des pèlerins toujours plus nombreux venir prier Notre-Dame des Neiges à Saint-Pierre-de-Colombier, la communauté entreprend « la réalisation d’un site Notre-Dame des Neiges comprenant la construction d’une église, d’un bâtiment d’accueil, d’une aire de dépose des pèlerins, d’une passerelle piétons »[2].

Les travaux commencent en mai 2019 par la première tranche (aire de dépose, passerelle, bâtiment d'accueil).

Le projet rencontre une certaine opposition officiellement motivée par la défense de l'environnement, le complexe prévu pour accueillir 3500[3] personnes étant situé dans le parc naturel régional des Monts d'Ardèche[4]. Ces opposants sont accusés d'anticléricalisme par la Famille Missionnaire de Notre-Dame, accusation qu'ils rejettent[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Site du foyer de Litzelberg
  2. Famille Missionnaire de Notre-Dame, « Le site Notre-Dame des Neiges : comment faire un don ? », sur Le site Notre-Dame des Neiges : comment faire un don ?, (consulté le 27 janvier 2020)
  3. FMDN, « Présentation du projet de chapelle Notre Dame des Neiges », sur Youtube.com, (consulté le 26 juin 2020)
  4. « Ardèche. La construction d’une église déchaîne les passions du petit village de 400 habitants », sur Ouest-France.fr, (consulté le 18 décembre 2019)
  5. Je suis Charlie, « Saint-Pierre-de-Colombier : "Il faut stopper le chantier de la méga-église" », sur Charlie Hebdo, (consulté le 28 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]