Famille matrifocale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le terme de famille matrifocale désigne le système d'organisation familiale, centré sur la mère et la famille maternelle, dans les Amériques noires : Antilles françaises, Jamaïque, États-Unis...

Ce terme inventé par Raymond Thomas Smith (1925-)[1],[2],[3] renvoie à une définition précise à ne pas confondre avec le matriarcat, qui désigne lui une véritable gynocratie, ce qui n'est pas le cas de la matrifocalité. Les sociétés regroupant à la fois une forte prégnance de matrilocalité et de matrilinéarité sont désignées ainsi. Pour Nancie L. Solien de González[4], la famille matrifocale est « un groupe de parenté co-résidentiel n’incluant pas la présence régulière d’un homme dans le rôle d’époux-père et à l’intérieur duquel les relations effectives et continues se font surtout entre parents de même sang». L'autorité sur la sphère domestique est essentiellement maternelle. Le conjoint, souvent passager, rejoint la famille fondée par la femme. Pourtant, ce pouvoir domestique ne se retrouve pas dans les hiérarchies sociales, ces femmes étant souvent, entre les doubles journées de travail et leur position sociale, en situation difficile. Ces familles se caractérisent aussi par un conflit mère-enfants privilégiant les alliances grands-mères/petits enfants. En Martinique, la mère est appelée potomitan, le poteau du milieu, celui qui tient la charpente.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lorsque l'enfant paraît... » [PDF], Antiane Éco, dezembro de 1995, p. 19. Insee.
  2. (en) Raymond Thomas Smith, The negro family in British Guiana - Family structure and social status in the villages, London, Routledge & Kegan Paul Limited, (ISBN 0415175763, lire en ligne).
  3. (en) SMITH, Raymond Thomas, « The matrifocal family: power, pluralism, and politics ».
  4. SOLIEN de GONZÁLEZ, Nancie L. Black Carib household structure - a study of migration and modernization. Seattle, University of Washington Press, 1969, et 'The Consanguineal Household and Matrifocality', American Anthropologist, vol. 67, n°. 1 (1965), p. 1541–49.

Liens externes[modifier | modifier le code]