Famille de Vissec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Famille de Vissec
Écartelé, d’argent et de sable
Devise • Devise : « Sisto non sistor »
Branches Vissec de Latude
Période XVIe - XIXe siècle
Allégeance Bermond de Sauve et d'Anduze
Fiefs tenus Vissec
Demeures Château de Vissec, château de Saint-Laurent
Fonctions ecclésiastiques un évêque de Maguelone,

La famille de Vissec est une famille noble française d'extraction qui trouve son origine au château de Vissec dans la vallée de La Vis au pied du causse du Larzac et à l'extrémité des diocèses de Lodève et d'Alais.

Blason famille fr de Vissec.svg
Blason famille fr de Vissec de Latude.svg
Blason Famille fr de-Vissec de Latude M.png

Elle fait remonter sa filiation prouvée au XIVe siècle, mais on trouve un Gérald de Vissec mentionné en 1077, un autre Gérald en 1112, puis un Raymond en 1164 dans le cartulaire de Gellone. En 1080, une donation aurait été faite à cette même abbaye par Raymond de Roquefeuil[1] qui épousa Stéphanie de Vissec.

Cette famille s'est éteinte en 1867 par la mort de François Louis de Vissec de la Tude.

Les Montfaucon[modifier | modifier le code]

Le 27 avril 1497, Jean de Montfaucon, fils de Georges de Montfaucon et de Cécile Cardonnet, seigneur de Vissec depuis son mariage le 3 août 1458 avec Antoinette Milhasse, dame de Vissec, se présente devant noble et puissant Jean Pierre, seigneur de Pierrefort (Peyrefort), Ganges et Hierle et promet de s’obliger envers lui comme le firent ses prédécesseurs, aux seigneurs d’Hierle.

Michel de Montfaucon, marquis de Vissec, baron d'Hierle ( Iherle, Hierles, Hyerle, Yrle ou Yerle), brigadier au régiment d'Asfeld fait partie de la maison des Montfaucon (Montfaulcon ou Monfaulcon), seigneur de Vissec. C'est le fils de Pierre de Montfaucon et d'Anne-Jacquette du Faur de Pibrac.

Les archives départementales des Bouches du Rhône relève en 1685, Antoine-Gaspard de Montfaucon de Vissec. Un frère de Michel?

Au début du XVIIIe siècle, ces Montfaucon de Vissec sont parents par leurs épouses avec les Montlaur et les La Tour du Pin

Branches des Vissec[modifier | modifier le code]

Elle a donné plusieurs branches.

Branche principale de Vissec[modifier | modifier le code]

Jean de Vissec (+28 août 1334) est évêque de Maguelone.

Guy de Vissec (d. 1324) est prieur de l'abbaye de Gellone à St Guilhem le désert.

Cette branche s'éteint au début du XVIIe siècle au décès de Pierre de Vissec, seigneur du lieu et de Belvèze, marié à Louise Dupont.

Branche des Vissec de Latude[modifier | modifier le code]

Cette branche acquiert, par le mariage en 1629 de Jean-Pons de Vissec de Latude (1657) avec Jeanne de Saint-Étienne, la baronnie de Ganges qui donnait droit d'entrée aux États du Languedoc, et qui sera érigée en marquisat en 1663 en faveur de son fils Charles de Vissec de Latude.

En 1667, un triste fait divers va marquer l'histoire de ce dernier : il s'agit de l'assassinat de sa femme Diane de Joannis de Chateaublanc par ses deux beaux-frères : le chevalier de Malte Bernardin de Vissec[2] et l'Abbé Henri de Vissec. Convaincu de complicité, Charles de Vissec est emprisonné trois ans, son marquisat lui est retiré au profit de son autre frère François, puis de son fils Alexandre de Vissec de Ganges (1659-1713)

  • Alexandre Dumas relate un autre événement, le mariage, en 1675, de Marie Esprite de Vissec de Latude: "La fille du marquis de Ganges épousa en première noces le marquis de Perraud qui était plus que septuagénaire, et qui avait été autrefois amant de sa grand-mère qu'il avait failli épouser. Madame de Perraud fut un modèle de vertu; elle épousa en secondes noces le comte de***, jeune homme très aimable, et quoique ce mariage fût très assorti, elle eut une intrigue amoureuse, selon Madame Du Noyer".
  • Au début du XVIIIe siècle, la comtesse de Ganges, épouse de François de Vissec de Latude, est la maîtresse du cardinal de Bonzi.
  • De 1730-1738 : Pierre de Vissecq de Ganges (1652-1737) est gouverneur des Invalides.
  • En 1743, Charles Alexandre de Vissec de Latude acquiert par mariage le Château de Saint-Laurent-le-Minier.
  • Le dernier représentant direct de cette famille, Charles Philippe de Vissec de Latude, 5e marquis de Ganges, s'éteint en 1815.

Armoiries et devise[modifier | modifier le code]

Ecartelé d’argent et de sable, à l'origine

Ecartelé aux 1 et 4 échiqueté de 16 pièces d’or et de gueules, aux 2 et 3 contre-écartelé d’or et de gueules ; sur le tout écartelé d’argent et de sable, après le mariage de Jean Pons avec la baronne de Ganges

Devise : Sisto non sistor (vainqueur jamais vaincu)

Généalogie[modifier | modifier le code]

Raymond, seigneur de Vissec
X Bérangère
│
├1> Guillaume
│
├2> Gérald, seigneur de Vissec
│   │
│   └─> Jean, seigneur de Sorbs et de Salces
│       X (1447) Ermessende de Saint-Jean
│       │ 
│       ├1> Jean
│       │
│       └2> Pierre, seigneur de Vissec, de Latude et de Jonquières
│           X (1474) Alix de Lozeran du Fesc
│           │
│           └─> Arnaud ( - 1579), seigneur de Latude
│               X (1525) Souveraine de Lodève, dame de Fontès
│               │
│               ├1> Jean ( - av. 1657), baron de Fontès
│               │   X (1564) Anne de Morlhon
│               │   │
│               │   ├1> Jean Pons (v. 1600 - 1657), seigneur de Saint-Marsal
│               │   │   X (1629) Jeanne de Saint-Étienne, baronne de Ganges
│               │   │   │
│               │   │   ├1> Charles (1639 - 1736), marquis de Ganges
│               │   │   │   X (1658) Diane de Joannis de Chateaublanc
│               │   │   │   │
│               │   │   │   ├1> Alexandre (1660 - 1713), marquis de Ganges, baron du Languedoc
│               │   │   │   │   X (1692) Marguerite de Ginestous
│               │   │   │   │   │
│               │   │   │   │   ├1> Anne (1693 - )
│               │   │   │   │   │   X (1716) Joseph Melchior de Modène, marquis de Pomerols
│               │   │   │   │   │
│               │   │   │   │   ├2> Alexandre Louis (1694 - 1720), marquis de Ganges, baron du Languedoc
│               │   │   │   │   │   X (1718) Marie Charlotte de La Rochefoucauld
│               │   │   │   │   │   │
│               │   │   │   │   │   ├1> Charles Alexandre (1718 - 1744), marquis de Ganges
│               │   │   │   │   │   │   X (1) (1738) Anne Elisabeth  Scot de la Mésangère
│               │   │   │   │   │   │   X (2) (1743) Marie Françoise de Sarret
│               │   │   │   │   │   │   │
│               │   │   │   │   │   │   └─> (2)Charles Philippe, dit Gantet (1743 - 1815), marquis de Ganges, baron des États du Languedoc
│               │   │   │   │   │   │        X (1767) Marie Bernarde de Gontaut Biron
│               │   │   │   │   │   │
│               │   │   │   │   │   ├2> Charlotte Marguerite (1720 - 1742)
│               │   │   │   │   │   │   X (1733) Étienne Mazade d'Avèze, sans postérité
│               │   │   │   │   │   │
│               │   │   │   │   │   └3> Henri ( - 1787), comte de Ganges, sans postérité
│               │   │   │   │   │   
│               │   │   │   │   └─> Louis (ap. 1700 - ), comte de Ganges, marquis de Ginestous
│               │   │   │   │       X (1734) Marie d'Alary
│               │   │   │   │       │   
│               │   │   │   │       ├1> Louis Claude (1738 - 1794), comte de Ganges, marquis de Ginestous, sans postérité
│               │   │   │   │       │
│               │   │   │   │       ├2> Charlotte Marguerite, abbesse de Petit Andelys
│               │   │   │   │       │
│               │   │   │   │       └3> Marie Jeanne, abbesse d'Alès                          
│               │   │   │   │
│               │   │   │   └2> Marie Esprite (1662 - 1711)
│               │   │   │       X (1) (1675) Henri de Vézénobres, marquis de Perraud
│               │   │   │       X (2) (1681) Paul de Fortia d'Urban, marquis de Fortia, dont postérité
│               │   │   │
│               │   │   ├2> Henri, abbé de Ganges
│               │   │   │
│               │   │   ├3> Bernardin, chevalier de Ganges
│               │   │   │
│               │   │   ├4> François (1643 - 1741), comte de Ganges
│               │   │   │   X (1689) Jeanne de Gévaudan
│               │   │   │   │
│               │   │   │   └─> Christine
│               │   │   │       X (1709) Pierre Baldy             
│               │   │   │
│               │   │   ├5> Jean-Pons, reçu dans l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem en  1661[3]
│               │   │   │
│               │   │   ├6> Gabriel, carme déchaux à Lodève
│               │   │   │
│               │   │   └7> Pierre (1652 - 1738), gouverneur des Invalides                      
│               │   │
│               │   ├2> Jeanne
│               │   │   X (1615) Louis de Fabre
│               │   │ 
│               │   ├3> Marguerite
│               │   │   X Antoine de Montaigut
│               │   │
│               │   ├4> Anne
│               │   │   X (1600) Claude de Roquefeuil, dont postérité
│               │   │    
│               │   ├5> Isabelle
│               │   │
│               │   └6> François, seigneur de Fontès
│               │       X (1617) Marguerite Boyer
│               │       │
│               │       ├1> François
│               │       │   X (1643) Gabrielle de Grégoire de Gardies
│               │       │
│               │       ├2> Jean Louis
│               │       │   X (1656) Françoise de Grave de Saint-Martin   
│               │       │
│               │       └3> Henri
│               │           X Isabeau Rat
│               │
│               ├2> Robert, seigneur de Lavalette
│               │   X (1578) Magdeleine Rousset de Lavalette
│               │
│               └3> Arnaud, seigneur de Jonquières
│                   X Françoise de Pluviès
│                   │
│                   ├1> Bernardin, seigneur de Jonquières
│                   │
│                   └2> Souveraine
│                       X Antoine de Loriol, dont postérité
│
└3> Jean de Vissec ( - 1334), évêque de Maguelone
  • à classer : Jean Maurice, chevalier et capitaine et son frère Bernard vicomte et capitaine, XVIIIe siècle[4]

1776 Jean-Maurice VISSEC de LATUDE, Seigneur de Lamécourt, Rubécourt, Pouru-Saint-Rémy et Douzy, Chevalier de l'ordre de Saint-Louis. lu sur [1]

  • Jean Henry, dit Danry, dit Masers de Latude, qui se disait le fils naturel d'un Vissec de Latude, est un prisonnier français, célèbre par ses nombreuses évasions.

Voir aussi une généalogie sur : [2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. ,Hippolyte de Barrau, Documents historiques et généalogiques sur les familles et les hommes remarquables du Rouergue, t. I (1857), rééd. Éditions du Palais Royal, 1972, p. 91.
  2. de La Roque, col.261
  3. de la Roque, col.261
  4. Pouilly Devissec Delatude.jpg document sur commons devant notaire

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Germaine Chevallier, Les marquises de Ganges, destin tragique.
  • Dom Claude de Vic et Dom Joseph Vaissette, Histoire Générale de Languedoc.
  • M. Lainé, Archives généalogiques et historiques de la noblesse de France.
  • Hubert de Vergnette de Lamotte, Filiations Languedociennes, Édition Mémoire et Documents, Paris, 2006.
  • Paul de Fortia d'Urban, Histoire de la marquise de Ganges, 1810, page 176.
  • Frédéric Boutet, La marquise de Ganges et sa fille, Éditions Cosmopolites, 1932.
  • Louis de la Roque, Catalogue des chevaliers de Malte, appelés successivement Chevaliers de l'Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes, de Malte - 1099-1800, Alp. Desaide, Paris, 1891,

Liens externes[modifier | modifier le code]