Famille de Villèle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Famille de Villèle
Image illustrative de l’article Famille de Villèle
Armes

Blasonnement Parti émanché d'or et d'azur
Pays ou province d’origine Toulouse
Charges Secrétaire du roi
Député
Pair de France
Président du conseil des ministres
Fonctions ecclésiastiques Archevêque de Bourges
Récompenses civiles Croix de la Légion d'honneur
Récompenses militaires Toison d'or
Croix de Saint Louis

La famille de Villèle est une famille subsistante de la noblesse française.

Elle est anoblie par l'obtention de la charge de secrétaire du roi auprès du Parlement de Toulouse en 1633. La famille est membre de l'ANF depuis 1944.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Alliances[modifier | modifier le code]

Les principales alliances de la famille de Villèle sont : de Peguilhan, de Villeneuve, Blanc de la Guizardie (1772), Panon Desbassayns de Richemont (1803), Rioult de Neuville (1824), Bellier de Villantroy (1826), de La Fitte de Pelleport (1829), Drouilhet de Sigalas (1838), Bézières de Lépervanche (1838), Vetch (1861), de Mauléon (1867), Palluat de Besset (1908), Augier de Moussac (1923), etc.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Image Armoiries
Blason famille de Villele.svg Armes de la Famille de Villèle

Parti émanché d'or et d'azur depuis Jean de Villèle, seigneur de Campoliac, Conseiller-secrétaire du Roi en 1633.

Orn ext Comte (baron-pair) OSE.svg
Blason famille de Villele.svg
Joseph de Villèle († 1854), comte de Villèle, baron-pair de France, Président du Conseil des ministres.

Parti émanché d'or et d'azur au manteau de comte-pair de France

Blason Guillaume Aubin de Villele.png Guillaume-Aubin de Villèle († 1841), évêque de Soissons, archevêque de Bourges, comte-pair de France.

Parti émanché d'or et d'azur

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de la vraie noblesse Tallandier, 2008, p.282, (ISBN 978 2 84734 498 1)
  • Catalogue de la noblesse française, Régis Valette, Robert Laffont, 1989, p. 192.