Maison de Saint-Nectaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Famille de Saint-Nectaire)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Ferté (homonymie), Saint-Nectaire (homonymie) et Senneterre.

de Saint-Nectaire
Armes de la famille.
Armes de la famille : de Saint-Nectaire

Blasonnement D'azur, à cinq fusées d'argent, mises en fasce
Période XIIIe siècle - XVIIe siècle
Pays ou province d’origine Blason de l'Auvergne.svg Auvergne
Allégeance Blason de l'Auvergne.svg Auvergne
Drapeau du royaume de France Royaume de France
Demeures Château de La Ferté
Château de Marcilly-sur-Maulne
Château du Monastier-sur-Gazeille
Charges Connétable d'Auvergne
Pair de France
Ambassadeur de France
Ministre d'État
Fonctions militaires Maréchal de France (2)
Fonctions ecclésiastiques Évêques
Récompenses civiles Ordre du Saint-Esprit

La Maison de Saint-Nectaire (ou Sennecterre, Senneterre) est une famille ducale de la noblesse française, originaire d'Auvergne. Elle s'est éteinte en ligne masculine au XVIIe siècle et ses nom et armes ont été relevés par la famille Thibault de La Carte au XVIIIe siècle (Cf. La Ferté (homonymie)).

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille de Saint-Nectaire, alias de Sennecterre, est originaire d'Auvergne[1],[2],[3]. Le sire de St-Nectaire porte le titre de comptour. En 1231, Louis, seigneur de Saint-Nectaire fut connétable d'Auvergne, et, en 1296, Bertrand Ier, son fils, seigneur de Saint-Nectaire, fut l'exécuteur testamentaire de Robert, dauphin d'Auvergne.

En novembre 1665, Henri de La Ferté-Senneterre (1599-1681), maréchal de France, est élevé à la dignité de duc et pair de La Ferté par Louis XIV.

Les nom et armes de La Ferté-Sénectère furent relevés par Louis-Philippe Thibault de La Carte, marquis de La Ferté-Sénectère (1699–1780), fils de Françoise Charlotte de Saint-Nectaire, fille du dernier duc de La Ferté-Senneterre. En sont notamment issus Henri-François Thibault de la Carte de la Ferté-Sénectère (1759-1819) et Georges Thibault de La Carte de La Ferté-Sénectère (1913-1992).

Personnalités notables[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Châteaux & hôtels[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Orn ext maréchal-duc et pair OSE.svg
Blason Henri de Saint-Nectaire (v 1600-1681).svg

D'azur, à cinq fusées d'argent, rangées en fasce.[7]

Alliances[modifier | modifier le code]

Elle est entre autres alliée aux Dauphins d'Auvergne, Polignac, d'Alègre, Lastic, Chalencon, d'Albon, d'Adhémar, La Tour d'Auvergne, d'Estampes, de Morlhon, Laval, La Châtre, Béthune, Grolée, Crussol d'Uzès, d'Angennes, La Mothe-Houdancourt, Lévis-Mirepoix, Thibault de La Carte (XVIIIe siècle)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anselme de Sainte-Marie, Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France, des pairs, grands officiers de la Couronne, de la Maison du Roy et des anciens barons du royaume... Tome 4, 1726-1733
  • François-Alexandre de La Chenaye-Aubert, Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l'histoire & la chronologie des familles nobles de la France, l'explication de leurs armes et l'état des grandes terres du royaume... : On a joint à ce dictionnaire le tableau généalogique et historique des maisons souveraines de l'Europe et une notice des familles étrangères, les plus anciennes, les plus nobles et les plus illustrés, Volume 12, 1778
  • Louis Pierre d'Hozier, Cabinet historique; revue mensuelle contenant, avec un texte et des pièces inédites, intéressantes ou peu connues, le catalogue général des manuscrits que renferment les bibliothèques publiques de Paris et des départements, touchant l'histoire de l'ancienne France et de ses diverses localités, 1861.
  • Michel Carlat, Henry de Senectère, 50e abbé du Monastier : sa famille et son temps : in Cahiers de la Haute-Loire 2002, Le Puy-en-Velay, Cahiers de la Haute-Loire,
  • Martin de Framond, Le décor sculpté de la chapelle Sennectère au Monastier (1547) : in Cahiers de la Haute-Loire 1990, Le Puy-en-Velay, Cahiers de la Haute-Loire,

Sources[modifier | modifier le code]

  • De la correspondance et des papiers de la famille de Saint-Nectaire sont conservés aux Archives nationales sous la cote 498AP[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Saint-Nectaire », sur Le Grand Dictionnaire historique, t. V, par Louis Moréri, chez Jean-Baptiste Coignard à Paris, 1718
  2. « Saint-Nectaire, p. 74-86 », sur Nobiliaire d'Auvergne, t. VI, par Jean-Baptiste Bouillet, chez Pérol à Clermont-Ferrand, 1852
  3. « Armand de Saint-Nectaire », sur Geneanet Pierfit
  4. « Brinon : marquisat en 1738 pour le maréchal Jean-Charles de St-Nectaire », sur Dictionnaire de la Noblesse, t. III, par François-Alexandre Aubert de La Chesnaye des Bois, chez la Veuve Duchesne à Paris, 1771
  5. [1]Pierre Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Tome 14, 1866-1877
  6. Artaud de Montor, Encyclopédie des gens du monde, 1842
  7. Michel Popoff et préface d'Hervé Pinoteau, Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit : d'après l'œuvre du père Anselme et ses continuateurs, Paris, Le Léopard d'or, , 204 p. (ISBN 2-86377-140-X)
  8. Archives nationales.

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]