Famille de Mostuéjouls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

de Mostuéjouls
Image illustrative de l’article Famille de Mostuéjouls
Armes

Blasonnement De gueules, à la croix fleurdelisée d'or, cantonnée de quatre billettes du même
Période XIIIe siècle - XXIe siècle
Pays ou province d’origine Rouergue
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Demeures Château de Mostuéjouls
Charges Sénéchal
Député
Maire
Fonctions militaires Officiers
Fonctions ecclésiastiques Cardinal
Évêque
Récompenses civiles Pair de France
Récompenses militaires Ordre royal et militaire de Saint-Louis, Ordre national de la Légion d'honneur

La famille de Mostuéjouls est une famille de la noblesse française subsistante originaire du Rouergue (actuel département de l'Aveyron).

Sa noblesse prouvée remonte au XIIIe siècle.

Elle compte parmi ses membres des chevaliers, un cardinal, deux députés dont l'un fut pair de France en 1827, etc.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille de Mostuéjouls est une famille de noblesse chevaleresque, elle prouve sa noblesse depuis l'année 1225[1].

Elle tire son nom du village de Mostuéjouls, en Rouergue, où se trouve son château.

Au Moyen Âge cette famille compta parmi ses membres des chevaliers bannerets[2] (chevaliers qui possédaient une bannière sous laquelle se rangeaient d'autres chevaliers).

Fiefs[modifier | modifier le code]

Village et château de Mostuéjouls, etc.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Alliances[modifier | modifier le code]

Les principales alliances de la famille de Mostuéjouls sont : de Prévinquières, de Faubournet de Montferrand, de Cardaillac, de Lévézou de Vézins, Clausel de Coussergues (1884, et une autre alliance vers la même époque), etc.

Armes, devises, titres[modifier | modifier le code]

La famille de Mostuéjouls porte pour armes : De gueules, à la croix fleurdelisée d'or, cantonnée de quatre billettes du même[3].

Couronne : comte

Supports : deux lis au naturel

L'écu environné du manteau de Pair sommé de la toque de baron.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Régis Valette, Catalogue de la noblesse française subsistante au XXIe siècle.
  2. Hippolyte de Barrau, Documents historiques et généalogiques sur les familles et les hommes remarquables du Rouergue dans les temps anciens et modernes, tome 2, pages 723 à 750.
  3. (Lescure, p. 643).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]