Famille de Lur-Saluces

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Famille de Lur-Saluces
Image illustrative de l’article Famille de Lur-Saluces

Pays ou province d’origine Guyenne
Demeures Château Filhot, château d'Yquem, château de Fargues, château d'Uza, château Coutet, château Calon-Ségur, château de Malle, château de Barrière, château de Malengin, château de La Rivière
Charges Député, sénateur
Fonctions militaires Officiers
Récompenses civiles Pair de France
Récompenses militaires Ordre de Saint-Louis, ordre de la Légion d'honneur, etc.
Preuves de noblesse
Admis aux honneurs de la Cour 1760

La famille de Lur-Saluces olim de Lur est une famille subsistante de la noblesse française.

Cette famille compte parmi ses membres des officiers, des gentilshommes de la maison du roi, des hommes politiques, etc.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille de Lur-Saluces est une famille de noblesse d'ancienne extraction sur preuves de 1472, originaire de Guyenne[1].

Henri Jougla de Morenas fait remonter la filiation aux siècles antérieurs mais sans certitudes[2].

En 1586, Jean de Lur épouse Catherine Charlotte de Saluces, fille d'Auguste de Saluces lui-même fils naturel de Jean-Ludovic de Saluces, de là le patronyme de Lur-Saluces[1].

Elle est admise aux honneurs de la Cour en 1760[1].

Un membre est créé comte en 1810.

La famille est admise à l'Association d'entraide de la noblesse française (ANF) en 1937.

Elle fut de la fin du XVIIIe siècle à 1999 propriétaire du château et vignoble d'Yquem, près de Bordeaux.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Alliances[modifier | modifier le code]

Les principales alliances de la famille de Lur-Saluces sont : de Chabannes la Palice, etc.

Armes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Régis Valette, Catalogue de la noblesse française au XXIe siècle, 2002, page 130.
  2. [lire en ligne].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]