Famille de La Croix de Ravignan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ravignan.

de La Croix de Ravignan
Armes de la famille.
Armes de la famille : de La Croix de Ravignan

Blasonnement D'azur à une croix d'or, cantonnée de quatre roses de même
Période XVIIe siècle au XXIe siècle
Pays ou province d’origine Albigeois
Bayonne
Demeures Château de Ravignan
Charges Secrétaire du roi
Maître des requêtes au Conseil d'État
Sénateur
Conseiller général
Maire de Bayonne
Fonctions militaires Officiers
Récompenses militaires Croix de la Légion d'honneur
Baron de l'Empire (sans lettres patentes)

La famille de La Croix de Ravignan est une famille de la noblesse française subsistante.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gustave Chaix d'Est-Ange rapporte que la tradition de cette famille voudrait qu'elle soit originaire de l'Albigeois[1].

La famille Lacroix, installée à Bayonne depuis le XVIIe siècle, est anoblie par la charge de secrétaire du roi au XVIIIe siècle (1731-1751)[2].

De cette famille sont issus des officiers dont des capitaines au régiment de Berry-cavalerie.

En 1814 elle obtient un titre de baron d'Empire mais sans lettres patentes[1],[2].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Les principales personnalités de la famille de La Croix de Ravignan sont[1] :

  • Jean de Lacroix, directeur et trésorier partiel de la monnaie de Bayonne. Il acquiert en 1718 l'office anoblissant de secrétaire du roi au grand collège, il meurt en 1731 et l'un de ses frères lui succède dans son office et meurt en 1751. Déjà propriétaire du château de Lagurgue, une maison noble sise à Saint-Laurent-de-Gosse[3], c'est ce dernier qui acquiert le fief et le château de Ravignan de la famille de Mesmes d'Avaux.
  • Bernard Paul Pierre de Lacroix, maire de Bayonne de 1795 à 1798 et de 1800 à 1803
  • Raymond-Gustave de La Croix de Ravignan (1829, Bordeaux - 1891, Mont-de-Marsan), maître des requêtes au Conseil d'État, conseiller général et sénateur des Landes[4]. Première élection le 30 janvier 1876 par 203 voix sur 393 votants. Seconde élection le 5 janvier 1879 par 201 voix sur 394 votants. Le 4 janvier 1888, il n'est pas réélu, obtenant 293 voix sur 712 votants.
  • Jean de La Croix de Ravignan (1858), conseiller général des Landes

Possessions[modifier | modifier le code]

La famille de La Croix de Ravignan possède le château de Ravignan depuis l'année 1732.

Alliances[modifier | modifier le code]

Les principales alliances de la famille de La Croix de Ravignan sont[1] : Mel de Saint-Céran, 1808 Exelmans, de Roll-Montpellier, 1856, 1860, 1900 Devienne, 1867 de Belzunce, Mame, 1899 Leloup de Sancy de Rolland, 1906 Merle de Brugière de Laveaucoupet, d'Estienne de Chaussegros, Lamour de Caslou, Navarre, etc.

Armes[modifier | modifier le code]

  • de La Croix de Ravignan : D'azur à une croix d'or, cantonnée de quatre roses de même

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Article de La Croix de Ravignan (Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, tome 12, pages 331 à 332).
  2. a et b Régis Valette, Catalogue de la noblesse française subsistante au XXIe siècle, année 2002, page 110.
  3. « Mausolée de la famille de Ravignan - Visites en Aquitaine », sur visites.aquitaine.fr (consulté le 23 mars 2016).
  4. Source : « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889) Sénat français, « Anciens sénateurs IIIème République : de LACROIX de RAVIGNAN Marie », sur www.senat.fr (consulté le 23 mars 2016).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]