Famille de Bohun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les mondes normands
Cet article est une ébauche concernant les mondes normands.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Image représentant deux personnes Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille de Bohun.
Armoiries des Bohun, comtes de Hereford

La famille de Bohun (ou de Bohon) est une famille baronniale anglo-normande originaire de Saint-Georges-de-Bohon dans le département de la Manche[1]. Après la conquête normande de l'Angleterre, des membres de cette famille s'y installèrent et y prospérèrent, tenant divers offices royaux. Ils acquirent finalement le titre de comte d'Hereford en 1200, puis celui de comte d'Essex en 1239, grâce à leur cousinage avec les Mandeville. La lignée mâle s'arrêta au faîte de sa puissance en 1373, avec le mariage des deux filles de Humphrey (IX) de Bohun, 7e comte d'Hereford à deux membres de la famille royale britannique.

Membres remarquables[modifier | modifier le code]

  • Onfroi de Bohon dit le « Barbu » (en anglais : Humphrey de Bohun « with the Beard »), est un baron Normand de l'Ouest du duché de Normandie, sous le règne du duc Guillaume le Bâtard (bientôt surnommé le « Conquérant » après sa conquête de l'Angleterre anglo-saxonne). Il est originaire du Cotentin, d'une paroisse nommée Bohon dans l'actuel département de la Manche, en Basse-Normandie (l'actuelle ville de Saint-Georges-de-Bohon). Selon Wace, chroniqueur anglo-normand du XIIe siècle, Onfroi est un compagnon d'armes de Guillaume le Conquérant à la bataille d'Hastings[2]. Après l'éclatante victoire normande, Onfroi reçoit des terres dans le pays conquis, notamment dans le Norfolk. Il est mentionné dans le Domesday Book comme tenant de la seigneurie de Tatterford (hameau du Norfolk)[3]. Sa famille s'enracine de ce fait dans le pays.
  • Son descendant direct, Guillaume de Bohun, fut un homme de guerre et un diplomate anglais du XIVe siècle.

Généalogie des membres principaux[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lewis Christopher Loyd, Charles Travis Clay, David Charles Douglas, The Origins of Some Anglo-Norman Families, publié par Genealogical Publishing Com, 1975, p. 16. (ISBN 0806306491).
  2. Wace, Le Roman de Rou et des ducs de Normandie, Rouen, éd. Edouard Frère, 1827, p. 240.
  3. Robin Fleming, Domesday Book and the Law: Society and Legal Custom in Early Medieval England, Cambridge University Press, 2004, p. 363.
  4. David Crouch, The Reign of King Stephen, 1135-1154, Longman, 2000, p. 186.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Le Melletier, Les seigneurs de Bohon, illustre famille anglo-normande, originaire du Cotentin, Publié par Arnaud-Bellée, 1978, 155 pages.

Liens externes[modifier | modifier le code]